Le corossol

Le corossol : un fruit oublié aux multiples vertus

Hello les ami.e.s, j’espère que vous allez bien. J’en profite pour souhaiter de bonnes vacances à ceux et celles qui le sont enfin ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler du corossol, un fruit méconnu et pourtant.

Le corossol est un fruit de couleur vert qui pousse en Amérique du sud, en Asie ou encore en Afrique. Anti-inflammatoires, antimicrobiennes, régulateur, découvrez ses nombreux bienfaits pour le corps.

Qu’est-ce que le corossol ?

Le corossol est un fruit de couleur vert ou noir poussant sur le corossolier et appartenant à la famille des annonaceae. Sa forme est originale. Il pèse entre 1 et 5 kilos et mesure 30 cm en moyenne. Il se fait également appeler le corossol épineux (à cause de sa peau recouverte d’épines), graviola ou cachiment. Il pousse uniquement dans les pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et dans les îles (Guadeloupe, Madagascar ou l’île de la Réunion par exemple). Il est composé à 80% d’eau. Sa chair blanche a un goût sucré et acidulé faisant penser à un litchi, une mangue ou un malabar.

Un fruit aux vertus thérapeutiques et médicinales

Bien qu’il soit que très peu connu, le corossol est très bénéfique pour la santé. Il est riche en nutriments. Il contient de la vitamine C, B1, B2 du fer, du phosphore, du potassium, des glucides, des protéines et des fibres.

Soulage des coups de soleil

Vous êtes allé.e.s à la plage et vous avez oublié votre crème solaire. Résultats vous avez pris un coup de soleil ? Les feuilles de corossol vous feront le plus grand bien. Il suffit de l’appliquer en cataplasme sur la zone concernée. Ses propriétés anti-inflammatoires atténueront la douleur. Efficace contre les autres types de brûlures !

Régule le taux de glycémie dans le sang

Pour les personnes atteintes de diabète, le corossol peut aider à lutter contre le diabète. Il régule, comme mentionné un peu plus haut, le taux de de sucre dans le sang grâce à aux acétogénines. Il n’y a donc pas de pic de glycémie. Une étude réalisée sur deux groupes de rats diabétiques permet de prouver cela. Celui traité avec de l’extrait de corossol pendant au moins deux semaines avait un taux de glycémie presque normal.

Un allié de taille contre les troubles digestifs

Vous avez des problèmes gastriques ? Le corossol mélangé avec un peu de miel atténuera vos maux de ventre. Il suffit d’en prendre trois fois par jour à chaque repas. Pour lutter contre les ballonnements et les diarrhées, utilisez les feuilles ou l’extrait de feuilles de corossol. Par ailleurs, grâce à ses fibres, l’eau et ses effets antimicrobiennes que contient ce fruit, vous aurez un meilleur transit intestinal. Ni parasites, ni bactéries ne peuvent pas lui résister.

Aide à combattre contre les infections urinaires

Pas facile de supporter la douleur des infections urinaires. Là encore, le corossol peut vous soulager. Grâce à une petite tisane imbibée de feuilles de corossol, la douleur sera moins pénible à supporter. Elle aura même disparu. Le risque d’infection des reins, de l’urètre, de la vessie et même des uretères diminuera. En plus de cela, ses feuilles nettoieront naturellement votre organisme.

Le corossol un remède naturel et efficace au quotidien

Le corossol lutte contre d’autres troubles de la santé tels que l’insomnie, la dépression, le stress. Alors si votre semaine a été assez stressante, si vous avez du mal à vous endormir ou si vous êtes dépressif, le corossol est l’un des meilleurs alliés pour améliorer votre santé mentale. Mais pas que. Il purifie le foie et agit comme un bon antispasmodique. Sans compter qu’il traite l’eczéma et aide à lutter contre les douleurs articulaires.

Diverses façons de consommer le corossol

Si vous n’avez la chance de vivre dans une région tropicale, pas de panique. Il existe différentes manières de consommer le corossol. En jus. Il est particulièrement reconnu pour son jus. À défaut de pouvoir savourer la chair blanche au goût de mangue ou d’arlequin vous pouvez vous le procurer sous forme de compléments alimentaires. Une autre alternative s’offre à vous, ce sont les feuilles sèches à utiliser dans une infusion quand vous êtes malade. Son écorce et ses racines sont également appréciées pour tout autre maux. Enfin, en sorbet. Quoi de mieux d’en déguster en cette saison estivale ?

Attention, il ne faut pas en abuser car il peut y avoir des effets indésirables. Notamment la constipation, la diarrhée, la modification de la flore intestinale. Il peut même favoriser l’apparition de la maladie de Parkinson. Alors, on ne le répétera jamais assez : à consommer avec modération. Il est déconseillé aux femmes allaitantes, enceintes et celles qui souffrent de troubles de circulation du sang.

Allez-vous opter pour ce nouveau trésor de la nature ? Si vous l’avez déjà consommé avez-vous vu des résultats ? N’hésitez pas à me partager tout cela en commentaire. Si cet article vous a plu, mettez un petit j’aime et partagez autour de vous.

À la prochaine 🙂

Le Lifestyle de Pasukaru 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s