Petits-déjeuners à la Martiniquaise

6 petits-déjeuners à la Martiniquaise

Savez-vous à quoi ressemble un petit-déjeuner à la Martiniquaise ? Simple, gourmand et ensoleillé. Faisons le tour de l’île avec quelques plats à réaliser. Embarquement imminent.

À quoi pensez-vous quand on vous dit Martinique ? Soleil, belles plages, végétation sauvage. Certes, mais il n’y a pas que ça. C’est aussi l’explosion des saveurs, une gastronomie singulière. Et cela passe aussi par le petit-déjeuner.

Le pain au chocolat brioché

On connaît tous le célèbre pain au chocolat (ou chocolatine pour certain.e.s) fait par ses propres mains ou que l’on achète à la boulangerie avant d’aller au travail. Par contre, le pain au chocolat brioché, c’est une spécialité Antillaises. Mais je reconnais que cette recette est bien martiniquaise. Oui, c’est un pain délicieusement moelleux. D’ailleurs, ça me rappelle le bon vieux temps, lorsque j’étais en Guadeloupe, je dévorais des polka (non, je ne parle pas de la danse) et ce pain brioché. Miam ! Pour cette recette, il faut :

  • 120 grammes de lait demi-écrémé (ou lait végétal si vous ne supportez pas le lait de vache)
  • 150 grammes de beurre doux
  • 3 œufs
  • 3 cuillère à soupe de lait
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 12 bâtons de chocolat ( ou des carreaux de chocolat)
  • 1 sachet de levure boulangère Alsa Briochin
  • 500 grammes de farine
  • 1 cuillère et demie à soupe de sel

La préparation dure 20 minutes pour 12 brioches et est relativement simple. Versez le beurre, la farine, le sel, la levure et deux œufs (le troisième servira plus tard) dans un récipient. Attention, le sel ne doit pas toucher la levure, sinon elle sera moins efficace. Dans un bol, faites chauffer légèrement le lait (il doit être tiède) et ajoutez la mixture.

Ensuite, à l’aide d’un appareil (ou de vos mains), pétrissez la pâte. Elle ne doit pas être collante. Formez une boule, recouvrez le récipient avec un film (ou un torchon) et laissez reposer une heure.

Pendant ce temps, recouvrez la lèchefrite d’un papier cuisson. Avec vos mains, dégazez la pâte pendant deux minutes.

Préchauffez le four à 180° C. Aidez-vous d’un rouleau (ou de vos mains) pour étirer la pâte en prenant soin de former un grand rectangle.

Découpez des petits rectangles. Placez les bâtonnets de chocolat sur l’un des extrémités des bandes. Enroulez la pâte sur elle-même. Humidifiez l’autre extrémité de la pâte pour qu’elle ne se détache pas.

Versez le jaune -du troisième œuf- et le lait dans un petit bol. Mélangez. Dorez les pains au chocolat à l’aide d’un pinceau trempé dans le lait et le jaune d’œuf. Mettre au four pendant 20 minutes à 180° C. Dévorez.

À savoir, vous pouvez congeler les pains briochés au chocolat avant de les faire cuire chaque matin. Vous ferez durer le plaisir comme ça.

Le zakari

Le zakari, vous ne connaissez pas ? Moi non plus. C’est une pâtisserie typique de la Martinique. Il a un côté à la fois croustillant et aérien. Il existe pas mal de recettes, mais j’ai choisi celle du blog tatie Maryse. Impatient.e.s de découvrir sa recette ? Il vous faudra :

  • 2 grammes de sel
  • 150 millilitres d’eau
  • 2 grammes de levure boulangère déshydratée
  • 250 grammes de farine à pain

La préparation, pour 6 mini-zakari est rapide et facile à faire. Elle dure 20 minutes au total. Préchauffez votre four à 210° C. Mettez-y un récipient. Versez la levure et la farine dans un saladier. Dans le récipient, incorporez le sel, puis ajoutez l’eau dans le mélange. Mélangez le tout avec vos mains. Une fois la boule formée, pétrissez-la six à dix fois avec la paume de votre main.

Parsemez de la farine sur votre plan de travail. Étalez la pâte dessus avant de refaire une boule. Réitérez le geste trois fois. Étirez-la et pliez-la en quatre.

Le dressage. À l’aide d’un couteau, découpez la pâte en carré. Si besoin, aidez-vous de votre emporte-pièce. Piquez les zakaris pour laisser la pâte respirer. Laissez cuire pendant 35 minutes. S’ils sont bien dorés, c’est qu’ils sont cuits. Bon appétit.

Le ti nain lan mori

Il n’y a pas qu’aux États-Unis qu’on apprécie le breakfast salé. Honnêtement, ce n’est pas ma tasse de thé, je suis plutôt sucré le matin. Libre choix à ceux et celles d’entre vous qui préfèrent démarrer la journée avec un bon goût salé dans la bouche. Dans l’archipel martiniquais, c’est le ti nain lari mori qui est mis à l’honneur lorsque le soleil se lève. Alors voici les ingrédients pour cette recette si vous aussi vous voulez voyager depuis votre assiette.

  • 500 grammes de morue
  • 2 feuilles de bois d’inde
  • 16 bananes ti nain
  • 1 concombre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigrette de vin
  • 6 cuillères à soupe d’eau de cuisson
  • 4 grammes de piment rouge
  • 3 gousses d’ail
  • 6 cuillères à soupe d’huile
  • 6 branches de persil

Enduisez vos mains d’huiles, puis épluchez les six bananes (à cause de la sève qui colle).
Rincez la morue pour retirer l’excès de sel (sinon, c’est immangeable) et déchiquetez-la. Dans un récipient, intégrez les feuilles de bois d’Inde, les bananes et la morue. Remplissez d’eau et faites pré-cuire quinze minutes. Jetez l’eau (sans enlever les bananes et tout le reste), remettez-en et faites cuire pendant vingt minutes.

En attendant, épluchez le concombre et râpez-le (ou couper en rondelles). N’hésitez pas à enlever les pépins.

Préparation de la vinaigrette. Dans un bol assez grand, versez l’eau des bananes et bois d’Inde, l’ail, une pincée de piment rouge, le persil haché, l’huile, le vinaigre de vin. Remuez le tout.

Le dressage. Placez les bananes, les morceaux de morues et concombre dans une assiette. Arrosez le tout d’assaisonnement. Savourez !

Le yaourt à la goyave

Il y a le yaourt à la fraise, aux abricots, à la pêche, à la framboise, bref une belle panoplie. Mais il en manque un. Le yaourt à la goyave. La goyave est un fruit exotique qui ne pousse que dans les zones tropicales dans le continent asiatique, américain et en africain. Il est aussi bon que l’ananas, les dattes ou les figues.

Il existe sous forme de jus ou de confitures. On le retrouve également dans les gâteaux, pour tartiner son pain, ou une crêpe. Bref, la goyave, c’est trop bon. Si vous avez la possibilité d’aller en Guadeloupe ou Martinique, je vous recommande ce fruit. Maintenant, cette recette s’adresse qu’à ceux qui ont des goyaves chez eux (c’est plus pratique vous me direz). Il vous faudra :

  • 240 millilitres d’eau
  • 290 grammes de goyaves
  • 437 grammes de lait concentré sucré
  • Citron vert
  • 1 boite de lait concentré non sucré
  • 1 yaourt nature

La préparation, pour 11 yaourts, est plutôt simple et elle dure 25 minutes. Faites bouillir les 230 millilitres d’eau dans une cocotte sans oublier de mettre le couvercle.

Épluchez, rincez et équeutez les goyaves. Disposez-les ainsi que les 240 millilitres d’eau dans le mixeur. Ensuite, à l’aide d’un tamis ou une passoire, versez le liquide dans un saladier pour que la mixture reste bien fluide.

Versez le yaourt, le coulis, le lait concentré non sucré, le lait concentre sucré et en dernier l’eau chaude. Râpez du zeste de citron vert dans le contenant. Mélangez le tout.

Le dressage. Remplissez les 11 pots de yaourts. Placez-les dans la cocotte encore chaude, l’eau ayant été retirée quelques minutes au préalable. Laissez pendant six heures. Le yaourt doit avoir pris. Enfin, mettez au frais. Mangez !

La salade d’orange et d’ananas

Beaucoup d’entre vous, aiment faire le plein de vitamines à l’aurore. C’est d’ailleurs votre mode de vie et on vous ne l’enlèvera pas. Ça tombe bien, car vous allez me remercier. Je vous ai sélectionné une bonne recette coloré pour être en pleine forme. Pour la réaliser, il vous faut :

  • 8 feuilles de menthe fraîche
  • 1 tranche de chair d’ananas (40 grammes environ)
  • 2 cuillères à café de sirop d’à-tous-maux
  • 1 orange sanguine

La préparation ne dure que 15 minutes. Pour cette recette, vous ne prenez que 75 calories par portion. Réalisez de fines tranches d’ananas. Épluchez l’orange et retranchez les suprêmes.

Débarrassez-vous de la nervure qui se situe au centre des feuilles de menthe, puis à l’aide d’un ciseau de cuisine, coupez-les en longueur.

Le dressage. Décorez joliment votre assiette avec les fruits et par-dessus, dispatchez les feuilles de menthe fraîche. Pour couronner le tout, versez un peu de sirop. Savourez !

Le tofu brouillé

Et pourquoi ne pas faire le plein de protéines tant qu’on y est ? Il y a ceux et celles qui raffolent des bacons, d’autres, qui kiffent des œufs brouillés. C’est appétissant, il y a de la couleur, c’est salé. Ce petit-déjeuner réunit toutes les qualités. Mais on oublie pas les vegan qui eux préféreront de loin le tofu brouillé. Enfin, j’espère. Une recette simple et qui donne envie. Il faut :

  • Une branche de cive
  • 3 gousses d’ail
  • 2 piments végétariens
  • 17 grammes de sauce soja sucrée
  • 19 grammes de sauce soja salée
  • 140 grammes d’eau glacée
  • 1/4 de cuillère à café de curcuma
  • 230 grammes de tofu ferme
  • 1 oignon et demi
  • 1 tour et demi de poivre blanc du moulin
  • Du sel
  • 2 grammes de curcuma
  • Du piment confit (facultatif)
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 117 grammes de crème d’avoine (ou d’amandes…)
  • 1/4 de cuillère à café de 4 épices
  • 1 tomate
  • Un bouquet garni
  • 8 grammes de vinaigre de maracudja (ou balsamique ou de vin, etc)

La préparation pour environ 4 morceaux de pain de mie. Faites des tranches de tofu. Rincez à l’eau les aromates et les éplucher. Versez les ingrédients suivants : 2 gousses d’ail, les tranches de tofu, la branche de cive, les piments végétariens, la cuillère à café de curcuma, la sauce soja sucrée et salée, la cuillerée de 4 épices. Versez l’eau glacée en dernier. Laissez mariner pour une durée de deux heures.

Enfournez les tranches de pain de mie à 240° C. Les sortir une fois qu’elles sont bien dorées.

Préparation de la tomate provençale. Coupez en deux la tomate et extrayez son pédoncule. Ajoutez le filet d’huile dans une poêle et faites revenir les deux morceaux de tomates. Intégrez à ça, le bouquet garni, le sel et poivre. Laissez pendant une ou deux minutes. Lorsque les sucs deviennent jaunes / marrons, incorporez le vinaigre de maracudja (ou vinaigre de vin, balsamique, etc). Tournez les morceaux de tomates de l’autre côté et faites de même. Enlevez la poêle du feu et gardez-la de côté pour plus tard.

Reprenez votre marinade. À l’aide d’une passoire ou d’un tamis, versez le jus de la marinade. Gardez les aromates de la marinade pour vous en servir ultérieurement.

Émiettez le tofu, puis ajoutez les trois cuillères à soupe de la marinade. Dans votre poêle, mettez un filet d’huile et parsemez les oignons coupés en dés. Lorsque les morceaux d’oignons prennent des couleurs, incorporez le tofu. Mélangez, puis laissez cuire pendant une à deux minutes.

Ajoutez la crème d’avoine, le curcuma, les autres épices. Sans oublier les aromates laissés de côté. Remuez. Ajoutez la troisième gousse d’ail, le persil haché, et le piment confit.

Le dressage. Disposez le tofu brouillé sur le pain de mie (ou pain complet…) avant de poser dans une assiette. Posez votre tomate provençale dans l’assiette. Dégustez !

source tatiemaryse.com

J’espère qu’avec cette petite sélection, je vous aurai non seulement fait voyager, mais je vous aurais donné quelques idées pour vos prochain petits-déjeuner. Par ailleurs, vous êtes plus salé ou sucré ? Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à lâcher un like ainsi qu’à partager autour de vous.

À la prochaine 🙂
LLP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s