CinéZoom : Mon avis sur le film Je n’ai pas honte

Il y a quelques mois de cela, sortait dans les salles en France, Je n’ai pas honte. Un film chrétien qui retrace l’histoire d’une chrétienne engagée dont la vie finit par basculer. Alors à voir ou à zapper ?

Le drame, Je n’ai pas honte, en anglais I’m Not Ashmed, est sorti en France le 17 février 2020. Il est sorti en 2016 aux États-Unis, soit quatre années plus tôt. La plupart des productions chrétiennes et américaines sont adaptées d’histoires qui se sont réellement passées. Parmi eux, vous avez J’y crois encore, 90 minutes in Heaven, La voix du pardon ou encore Jésus l’enquête.

Présentation du film

Le drame est sorti dans les salles le 21 octobre 2016 aux États-Unis. Il a été réalisé par Brian Baugh et produit par Nise Davies, Martin Michael, Brad Allen, Chuck Howard. Côté distribution, nous retrouvons Masey McLen qui interprète le rôle de Rachel Joy Scott, Sadie Robertson, celui de Charity, Ben Davies, celui de Nathan, Cory Chapman, celui de Dylan. On retrouve également une auteure, compositrice et interprète connu dans le paysage de la musique chrétienne, Jaci Velasquez pour le rôle de Madame Diaz. D’ailleurs, pour le mariage de mon frère, mes sœurs ont interprété une de ses chansons. Je ne me rappelle plus du nom, mais elle est très jolie.

En France, Je n’ai pas honte est distribué par SAJE Distribution et proposé dans quelques salles de cinéma, quatre ans plus tard. Ce long-métrage d’origine américain relate la terrible histoire de Rachel Scott, une jeune chrétienne qui a perdu la vie dans son lycée.

Synopsis : À Littleton, dans le Colorado, la jeune Rachel voit son père quitter sa famille au milieu d’une nuit. Sa mère se débat alors financièrement et encourage ses enfants à prier pour obtenir de l’aide. Rachel commence à cheminer personnellement dans la foi, et à partager à ses proches l’espérance qui l’anime, y compris à ceux qui deviendront ses meurtriers.

Durée : 1h52

Genre : Drame, chrétien

Mon avis

Même s’il n’a obtenu qu’une note moyenne de la part d’AlloCiné, Je n’ai pas honte, est une pellicule qui mérite plus que cela. Vous savez que j’aime beaucoup les films tirés de faits réels. Il y en a qui se valent et d’autres un peu moins peut-être, mais jusque-là, je n’ai pas été déçue des drames qui parlent de la vie d’hommes ou de femmes qui ont vécu des moments tragiques dans leur vie. Je ne dirais pas qu’il est accessible à tout public, car il peut y avoir des personnes plus sensibles. Il y a des scènes qui peuvent choquer. Pas au même niveau que de nombreux films, mais bon.

Voir aussi CinéZoom : mon avis sur le film Le voyage du pèlerin

Une histoire tragique mais inspirante

Rachel était une chrétienne très engagée comme nous pouvons le voir dans le film. Au-delà de partager sa foi à l’école -une belle source d’inspiration et d’encouragement pour les lycéens ou collégiens-, elle aimait prendre soin des autres sans les juger. Elle était à l’écoute, les autres camarades de son lycée pouvaient se confier à elle. En réalité combien ça fait du bien lorsqu’une personne nous écoute, sans nous juger sur ce que l’on fait ou pas. Juste prêter l’oreille, ça peut être bénéfique pour l’autre.

Aussi, j’ai bien aimé -même si je me disais pourquoi elle fait ça- le moment où elle n’a pas lâché l’affaire avec un non-croyant qui avait quelques problèmes d’argent. Elle lui est venue en aide et au final, il s’en est sorti. Elle n’a pas regardé à l’apparence. Rien que ça, je dis bravo.

Enfin, quelques minutes avant la fin du film, sa vie s’est arrêtée, mais jusqu’au dernier souffle, elle a gardé la foi. Là aussi, ça met une claque, car des personnes qui s’apprêtent à mourir à cause d’une personne psychologiquement instable, continue de croire en Dieu. Moi, ça m’arrive de perdre courage quand je traverse une épreuve. Les États-Unis sont malheureusement connus pour les tueries dans les lycées. La dernière date du 14 novembre 2019 au lycée Saugus de Santa Clarita. Mais avec le port d’armes légalisées et les trafics…Il suffit que ça tombe dans les mains de n’importe qui pour que ça dégénère.

Voilà, selon moi, pourquoi ce film mérité au moins 4/5 et que je vous conseille de le regarder. Il est disponible sur YouTube, mais la qualité du son et de l’image ne sont pas terribles. Il est disponible en VOD ou DVD sur lefilmchrétien.fr ou sur SAJE Distribution.com.

Le film est assez poignant sachant que c’est une histoire tragique qui s’est déroulé à Colombine et qui a fait le tour du monde. Je suppose qu’elle a eu pas mal de succès en Outre-Atlantique. En tout cas, je pense qu’en France, elle pourrait faire l’unanimité chez les chrétiens et pourquoi pas chez les non-croyants. Et vous, allez-vous le regarder ? Si vous l’avez vu, qu’en avez-vous pensé ?

À la prochaine 🙂
LLP

2 réflexions sur “CinéZoom : Mon avis sur le film Je n’ai pas honte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s