Le paroka

Les bienfaits insoupçonnés de la paroka

Outre le fruit comestible, la paroka est une plante de type médicinale utilisée antan lontan (autrefois) -et toujours d’ailleurs- comme on le dit en Guadeloupe connue pour ses multiples bienfaits.

Si vous avez déjà voyagé sur l’île de la Guadeloupe, vous avez certainement déjà entendu parler de la paroka aussi appelée pawoka avec l’accent créole. Cette plante est très sollicitée dans les remèdes de grand-mères antillaises. Savez-vous quels sont ses bienfaits pour la santé ? Vous n’allez pas tarder à les découvrir.

Qu’est-ce que le paroka ?

C’est une plante grimpante appartenant à la famille des Curcubitacea. C’est donc un parent éloigné de la courgette. Son nom en latin est momordica charantia. Elle a pas mal de noms tels que margose à la Réunion, assorosie en Haïti, pomme merveille au Mexique ou encore pomme coolie chez les Martiniquais. Elle pousse en général dans les pays chauds et humides à l’instar de l’Amérique Central, les Caraïbes, l’Afrique ou encore en Asie dont l’Inde, son pays d’origine. C’est bien plus tard que la paroka est arrivée dans l’archipel Guadeloupe.

Cette plante envahissante est composée de feuilles qui poussent sur des lianes. Ces limbes prennent la forme de palmes d’où son appellation, la palmatilobée. Sur ses lianes, vous avez aussi des fruits en losange et qui deviennent jaunes et orange quand ils arrivent à maturité. À l’intérieur, vous avez des graines englobées de la pulpe rouge comestible. C’est vraiment bon. Vous pouvez la trouver n’importe où. Dans votre jardin par exemple. Elle recouvre facilement les clôtures, et même les buissons.

Une plante vertueuse

Outre le fruit qui est délicieux à manger, je vous l’assure pour en avoir consommé pas mal plus jeune, les feuilles du paroka sont également bénéfiques pour la santé.

Un allié contre les cicatrices

L’aloe vera n’est pas la seule plante reconnue pour ses effets cicatrisants. Les feuilles du paroka sont eux aussi un bon remède pour traiter les plaies, coupures grâce aux fruits mûres macérés dans de l’huile d’amande douce.

Lutte contre les problèmes intestinaux et la fièvre

La paroka est aussi appréciée en Guadeloupe pour lutter contre les problèmes intestinaux comme la diarrhée, mais pas que. Elle est efficace lorsque vous avez la fièvre. Pour cela, il faut faire une tisane avec les feuilles et les fruits mûrs.

Un traitement alternatif et naturel contre les problèmes cutanés

La plante est aussi sollicitée pour les problèmes cutanés parmi lesquels on retrouve les démangeaisons ou les maladies de peau. Grâce au frottement de ses feuilles sur les zones de démangeaisons lors d’un bain de mer ou à la maison, votre peau ne vous grattera plus. Bien sûr, pour plus d’efficacité, il faut frotter les feuilles sur votre peau pendant plusieurs jours. Il existe une autre méthode, celle d’écraser les feuilles avant de la mélanger à de la vaseline.

L’ami des diabétiques

La plante joue un rôle sur le diabète. Elle aide à réduire le taux de sucre présent dans le sang grâce à son imitation de l’insuline. Elle a donc une activité hypoglycémiante. Elle augmente la sécrétion d’insuline ou encore diminue l’absorption intestinale. C’est pourquoi ailleurs la paroka est appréciée par la médecine traditionnelle chinoise. Ceci dit, elle ne remplace en aucun cas, les médicaments prescrits par votre médecin alors surtout ne les remplacer pas par cette plante médicinale qui n’est juste un complément.

Comment la consommer ?

Elle se consomme de plusieurs façons différentes. En boisson, lors d’une tisane ou sans rien. Pour rappel, seule la pulpe rouge autour des graines du fruit est comestible.

Où s’en procurer ?

Vous pourrez trouver les fruits dans les épiceries chinoises, antillaises ou africaines. Pour les feuilles, il faudra faire un tour en Guadeloupe (ou ailleurs dans les régions que j’ai citées plus haut).

Vous connaissez maintenant les diverses vertus qu’englobe cette plante méconnue. Allez-vous vous en procurer ? Dites-le moi dans les commentaires. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à m’encourager en la partageant, en mettant un pouce bleu et en vous abonnant pour découvrir toujours plus d’articles intéressants comme celui-ci.

À la prochaine 🙂
LLP

9 réflexions sur “Les bienfaits insoupçonnés de la paroka

  1. Salut Pascale
    Article bien écrit et contenu instructif
    Pour info
    C’est un fruit a consommer avec modération. A forte doses il provoque nausées, coliques, vomissements et diarrhée.
    Le paroka est formellement déconseillé chez la femme enceinte en raison d’une certaine toxicité.
    .

    Aimé par 1 personne

  2. Je vous remercie pour cet article très enrichissant…
    Depuis mon enfance ma mère nous ràmenait ceuillir la paroko dans les champs de canne à sucre (cette dernière adore s’enrouler tout autour, d’ailleurs, pour anecdocte, cela n’arrangeait pas trop l’affaire des coupeurs de canne lors de la récolte car cela ralentissait leur travail…. ).

    Ma mère la préparait en tisane, pour la peau, mais le plus souvent elle le faisait rissoler avec un peu d’huile (en enlevant les graines) et rajoutait une petite part à côté de notre plat du jour.

    Cette semaine, j’en ai préparé à mon compagnon qui est un vrai « parigot » : igname jaune, morue frit et paroka « roussie »…. il a ADORÉ ! Comme quoi .

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup votre commentaire Fwan’s de la Galante. Merci pour l’anecdote super sympa. Aaah s’il a apprécié, c’est qu’il a été super bien préparé. 😍 Moi j’ai découvert lorsque ma grande sœur en a parlé lorsque je suis allée en Guadeloupe, et ça m’a donné envie d’en savoir plus et d’en faire un article pour le faire connaître. Notre île n’a rien à envier aux autres. Il y a tellement de plantes aux multiples bienfaits. 😁

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s