La bible, c'est quoi ?

La bible, c’est quoi ?

La bible est un livre qui existe depuis plusieurs siècles déjà. Il est le premier livre imprimé en plus d’être et le plus distribué, traduit et lu dans le monde. Pour certains, ça reste un mythe, mais pour les chrétiens, c’est la parole vivante de Dieu. Zoom.

Tout le monde a déjà entendu parler, ne serait-ce qu’une seule fois, de la bible. Si pour beaucoup, ce n’est qu’un vieux livre empli de fables, traînant depuis des années dans la bibliothèque ou le tiroir et croulant sous la poussière, pour tous les croyants, c’est bien plus qu’un simple livre. Elle représente la parole faite chaire de Christ. C’est un trésor laissé par les hommes et femmes de Dieu et dans lequel l’on retrouve d’innombrables versets sur des thèmes divers comme l’amour, l’argent, la fraternité, le mariage. Mais le message le plus important porte sur l’amour de Jésus-Christ venu pour sauver les hommes.

Vous soulignerez que les 4 milliards d’exemplaires distribués sur la terre entière et les quelques milliards de lecteurs font de lui le plus vendu et lu à l’échelle de la planète. D’après La bible, plus de 5,7 milliards de personnes ont accès aux Saintes Écritures dans leur langue maternelle grâce au travail monumental de l’Alliance Biblique. C’est énorme ! Ça représente quand même 80 % de la population mondiale !

Elle est aussi jusqu’ici traduite totalement dans 700 langues et partiellement dans 1547 langues. L’Alliance Biblique Universel  ne compte pas s’arrêter là. Ils ont pour but de « réaliser 1200 traductions » pour permettre à 600 millions de personnes supplémentaires d’accéder à la bible. Alors quel est réellement ce livre si intéressant, encourageant, plein d’espoir pour les chrétiens et qui attise la curiosité de bien d’autres personnes ? Explorons-le pour en savoir un peu plus en commençant par découvrir différentes définitions.

C’est quoi la bible ?

Définition

De nos jours, l’on caractérise la bible de plusieurs façons. Selon le site Larousse, « c’est un ensemble des textes sacrés pour les religions juive et chrétienne« . Pour L’internaute, elle représente également « un livre sacré des chrétiens et des Juifs. Enfin d’après Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL), elle désigne un recueil des Saintes Ecritures comprenant l’Ancien et le Nouveau Testament.

À vrai dire, ces trois définitions sont justes. Mais on peut aller plus loin. Sur TopChrétien, elle est d’abord vue comme un recueil des écrits sacrés de la religion juive. Dès l’apparition du Nouveau Testament, elle représente l’ensemble des Saintes Écritures. La bible vient du mot grec biblos qui symbolise l’écorce intérieure du papyrus grâce à laquelle on créé le papier. Biblia, c’est le nom des livres que l’on écrit sur ce type de papier. À noter qu’au fil du temps, biblia devient en latin un nom féminin et singulier. Les livres deviennent donc le livre et donne la bible.

Papyrus
Inscription égyptienne sur papyrus / Picryl

Une bibliothèque de 66 livres

Comme vous le savez déjà, celle-ci possède plusieurs textes. Au total, on compte 66 livres, répartis dans les deux grandes parties citées plus haut. La Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome sont ce que l’on appelle la Pentateuque (employé pour la première fois par un certain Tertullien pour désigner les cinq étuis renfermant les rouleaux de la Loi). On les appelle aussi les cinq livres de Moïse. C’est le premier recueil.

Vient ensuite le second recueil, le livre des prophètes, séparés en deux sections. Les anciens qui représentent Josué, Juges, Samuel et 1, 2 Rois et les nouveaux prophètes qui sont Esaïe, Jérémie, Ezéchiel et le recueil des Douze. La première section, met en lumière le temps où les premiers prophètes façonnent le peuple. La seconde, raconte les œuvres des prophètes.

Le troisième recueil, concerne onze livres dont Job, Psaumes, Proverbes ainsi que ces livres que l’on lit pendant les fêtes à l’époque Néhémie, Esdras, Esther, Lamentations de Jérémie, Ecclésiaste, Daniel, Cantique, Ruth, Chroniques. L’ensemble parle de la réaction des hommes face aux commandements et promesses de Dieu. L’ensemble de ces textes est désormais connu sus le nom de l’Ancien Testament.

Plus tard, apparaît le Nouveau Testament avec les divisions suivantes : les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean, les lettres ou épîtres de Paul, Pierre et les derniers jusqu’à l’Apocalypse.

Texte hébreu
Texte hébreu / Pexels

Retour sur les origines de la bible

Quand et par qui a-t-elle été rédigé ?

L’on se doute bien qu’elle est rédigé à des années voire des siècles d’intervalles. C’est une collection de livres écrits par de nombreux hommes et femmes inspiré.e.s de Dieu à l’instar de Paul, Josué, Job, David, Esther, Néhémie, Jean, etc. qui ne se sont pas connus. Au total, on recense plus de 40 auteurs différents.

Aussi, les textes sont rédigés en 3 langues différentes : l’Araméen et l’Hébreu pour l’A.T, le Grec pour le N.T. D’ailleurs, ça me rappelle que dans mon ancien lycée, on enseignait le Grec. Mais il a été retiré des cours lorsque je venais d’y entrer.

L’Ancien Testament est écrit entre le 8e et 1er siècle avant Jésus-Christ. Le Nouveau, lui est écrit dès le début et la fin du 1er siècle. La bible connue autrefois sous le nom de bible 42 est le premier livre imprimé en 1455 par Gutenberg.

Rouleau sur lequel était écrit les livres de la loi
Modèle de rouleau sur lequel est écrit la bible hébraïque / Pexels

La bible plus qu’une bibliothèque, la parole de Dieu

Si l’on peut se plonger dans les histoires passionnantes de prophètes, de bergers, de servantes, de disciples ou d’apôtres, ces 66 livres, composés de chapitres et de versets, sont un véritable trésor. Ils permettent aux chrétiens d’aujourd’hui d’étudier la parole de Dieu à l’église, en petit comité ou seul.e, à n’importe quel moment de la journée et où l’on veut.

Vous vous rendez compte que ces textes, datant de deux mille ans, sont lus par nous ? Cette parole, écrit par des dizaines d’hommes de Dieu, édifie, exhorte, avertit, accompagne dans la marche chrétienne dans le but de régner avec Christ pour l’éternité. Elle est universelle et est très accessible de par son faible coût (1€) ou sa gratuité. Il existe plusieurs versions françaises grâce à l’Alliance Biblique Française qui œuvre depuis 1812 et que vous pouvez également retrouver sur l’application Youversion.com :

  • Louis Segond 21
  • Nouvelle Segond révisée
  • Nouvelle Bible Segond
  • Nouvelle Edition de Genève 1979
  • Bible du Semeur
  • Nouvelle Français Courant
  • Bible en Français Courant
  • Bible Ostervald
  • etc.

Alors, je nous encourage à continuer à passer du temps dans la parole du Seigneur, car oui, elle « est une lampe à mes pieds, et une lumière à mon sentier » (Psaumes 119:105).

La sainte bible

source La-bible.ch, TopChrétien.com, Linternaute.fr, CNTRL.fr, Larousse.fr.

Vous saviez toutes ces choses ? Qu’est-ce que vous avez retenu ? Partagez tout cela en commentaires. D’ailleurs, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à cliquer sur j’aime et à partager.

Bonne semaine et soyez fortifié.e.s en Christ 🙂
LLP


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s