Sites chrétiens en Israël

Lieux chrétiens à visiter pour une immersion totale dans les histoires de la bible

Et si on plongeait dans les histoires de la bible dont celle de Jésus en parcourant les nombreux sites historiques et bibliques qui existent ? Embarquement immédiat !

Le Mur des lamentations

Ce vestige du deuxième temple édifié en 516 avant Jésus-Christ et agrandi en l’an 19 par le roi Hérode Le grand de Jérusalem est très connue. Selon le site Got questions, il sera détruit 70 ans après Jésus-Christ par les Romains sous l’ordre de Titus dans le but de de stopper la révolte des juifs. C’est l’un des lieux incontournables quand vous séjournez en Israël. Il s’étend sur 500 mètres de long. Certaines parties sont cachées. On doit l’appellation « Mur des lamentations » aux Arabes qui l’appelle El-Mabka qui veut dire : « lieu de lamentations » à cause du deuil des Juifs dû à la destruction de ce temple. C’est l’un des lieux sacrés pour cette communauté juive.

Le Mont de Sion

Le Mont de Sion se situe au sud-ouest de Jérusalem. Il deviendra la ville de David. Le nom Sion qui signifie fortification est mentionné pour la première fois dans 2 Samuel 5:7. Il désigne aussi Israël, peuple de Dieu et Jérusalem céleste. Au total, elle est cité 150 fois. Vous pouvez y retrouver le tombeau de David. Et la salle, appelée cénacle, où se passa la sainte-cène entre Christ et ses disciples avant sa crucifixion.

L’Arche de Noé

Ce parc est inauguré le 7 juillet 2016 à Williamstown dans l’état du Kentucky aux États-Unis. Ce sont les chrétiens du groupe Answers in Genisis (réponses dans la Genèse) qui sont à l’initiative de ce projet. Un budget de 102 millions de dollars a été consacré à la création de l’arche. Bien qu’il ne fasse pas partie des sols que Jésus ou les hommes de Dieu ont foulé, celui-ci reconstitue l’histoire de Noé et sa famille.

Présente dans l’Ancien testament, la plupart connaissent plus ou moins bien ce récit (elle a d’ailleurs inspiré beaucoup de productions dont le film l’Arche de Noé de 2014). Vu de l’extérieur, l’arche est impressionnante. Elle est gigantesque. D’ailleurs, à l’époque, elle devait ressembler à peu près à ça. Ce gros bateau mesure 155 mètres de long. À l’intérieur, vous y trouvez les nombreux animaux qui étaient présents dont les dinosaures et bien d’autres choses. Cette attraction est ouverte à tout le monde, chrétiens ou non. Immersion garantie.

Le Mont des Oliviers

Et pour cause, c’est l’un des endroits où Jésus passa son temps. Pour être plus précise, il y adressait des prières à Dieu. C’est d’ailleurs par-là qu’il reviendra pour le combat avant le millénium. Le mont surplombe sur toute la ville de Jérusalem, le désert de Judée et la vallée du Jourdain.

Le Golan

Selon Emci, cette ville de Manassé est situé dans les hauteurs de Basan, à l’est du Jourdain. Il ne serait mentionné que dans quatre versets. Ce n’est pas un lieu si particulier. Néanmoins, si vous souhaite le visiter lors de votre prochaine excursion sur la terre sainte, pourquoi pas. On traduit Golan qui à la base vient du terme hébreu Gowlan, par exode, passage, captivité.

La mer rouge

La mer rouge a été le théâtre d’un miracle de Dieu pour semer les Égyptiens qui poursuivaient le peuple d’Israël. En effet, Moïse sous la puissance de Dieu a séparé la mer en deux, puis lui-même et les Israélites l’ont traversés. C’est le Dieu de l’impossible quoi ! Il n’abandonne pas ses enfants entre les mains de l’ennemi. Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, vous pouvez la retrouver dans le chapitre 14 versets 21 à 30 dans le livre de l’Exode. Tout comme l’arche de Noé cette histoire est merveilleuse. Elle est bordée par l’Égypte, le Soudan, l’Érythrée, le Yémen, Israël et la Jordanie.

Mer de Galilée

Connue sous les noms de lac de Tibériade, Kinneret ou de Génézareth, la mer de Galilée est assez symbolique. Pourquoi ? Jésus accomplit un de ses innombrables miracles -pas toutes citées dans la parole sacrée- celui de marcher sur l’eau. Souvenez-vous quand Jésus avait invité Simon Pierre à le rejoindre après que celui-ci eu des sur sa présence (Matthieu 14:22-24). Autrefois, on y trouvait les villes de Tibériade et Capernaüm (ou Capharnaüm) détruites par de violents tremblements de terre en l’an 666 et 667. Cette eau douce a une superficie de 160 kilomètres au carré. La vue est mémorable.

La rivière du Jourdain

Ce fleuve doit son nom à la Jordanie à la Cisjordanie et à l’Isle-Jourdain. Le nom Jourdain se traduit par : « rivière de la peine, du jugement ». Un autre sens est donné par TopChrétien. Il vient du mot hébreu Yardên dérivé du verbe Yârad qui veut dire : « celui qui descend ». Cela s’explique par un cours d’eau rapide qui prend sa source dans trois endroits différents :

  • Le Leddan ou Dan qui prend naissance d’une fontaine
  • La Banias issue d’une grotte
  • Hasbani qui vient, elle aussi, d’une fontaine

C’est là où Jésus se fait baptiser par Jean-Baptiste et le Saint-Esprit descendit sur lui sous la forme d’une colombe. Dès lors, sa première mission commencera. Dans l’Ancien Testament Josué conduit Israël sur la terre promise en traversant le Jourdain (Josué 3 et 4).

Nazareth

Nazareth. Située au nord d’Israël, en Galilée, c’est la ville où a grandi Jésus avec ses parents Joseph et Marie. Elle est la plus grande cité arabe du pays. Elle compte 70 000 habitants environ. Entre le village de Nazareth et le musée, revivez l’histoire de la vie Jésus. Un bon moyen de se souvenir encore plus de Lui.

Bethléem

Elle se situe en Cisjordanie entre 7 à 10 kilomètres au sud de Jérusalem. Elle culmine à 750 mètres d’altitude. Parmi les Palestiniens majoritairement de confession musulmane, se trouve une petite communauté de chrétiens. C’est l’une des communautés chrétiennes les plus anciennes qui existent au monde.

Si je vous emmène là ce n’est pas pour rien. Il représente les premiers jours sur terre de Jésus-Christ. Elle est aussi reconnue comme lieu du sacre de David et de Ruth son ascendant qui adore le Dieu d’Israël et reste avec sa belle-mère Naomi. Rachel est enterré dans cette cité. Seulement à 20 minutes de Jérusalem, vous pouvez faire halte à la grotte de lait. Ce serait le lieu où Marie et Joseph se seraient cachés avant de fuir.

Le chemin de croix

La Via dolorosa traduit par le chemin de la souffrance (ou de la croix) est le passage qu’emprunte Jésus-Christ depuis le prétoire pour se diriger vers le Mont du Calvaire. Elle se localise dans la rue de la vieille ville de Jérusalem. Un des lieux qui nous rappelle le châtiment qu’il a dû subir pour nous sauver du péché et donc, de la mort. Quelle grâce !

Jardin de Gethsémani

Ce site historique qi se traduit au sens littéral par pressoir d’olives se situe en hauteur sur le Mont des Oliviers face à la capitale d’Israël. Jésus y allait pour prier avec ses disciples. C’est également dans ce jardin que Jésus après avoir célébré la Pâque (fête des pains sans levain) en début de soirée est trahi par Judas et arrêté par les soldats romains. C’est l’un des lieux aujourd’hui, qui ont inspiré de nombreux films bibliques notamment sur la vie de Jésus. Idéal une fois de plus pour se remémorer l’œuvre de Christ à la croix et booster sa foi.

Golgotha

Golgotha, c’est le Mont qui se fait aussi appeler « calvaire » ou « lieu du crâne » sur lequel Jésus a accompli sa mission : mourir sur la croix pour sauver l’humanité du péché et de la mort éternelle. Quel douloureux et super souvenir à la fois ! Sans cela, pas de vie éternelle pour nous ! Pourquoi lieu du crâne ? Car à la base sous le commandement de Ponce Pilate, on venait y faire mourir des criminels. La colline se situe à l’extérieur de Jérusalem

Le jardin de la tombe

Aussi communément appelé la tombe du jardin ou calvaire de Gordon, c’est ce qui serait le tombeau de Jésus-Christ. Pourquoi calvaire de Gordon ? Car Charles Gordon, général anglais et protestant évangélique découvre une tombe en 1883. À ce moment-là selon lui, c’est Golgotha. Il le démontre avec Jean 19:41. Près de là, se trouve un réservoir et un pressoir à raisins. Plusieurs chrétiens viennent visiter l’endroit, mais aussi se recueillir. Toutefois, les archéologues sont convaincus que ce n’est pas là où Christ s’est fait ensevelir.

Voilà, j’espère que vous avez apprécié cette plongée dans la vie du roi David, de Jésus, Joseph, Marie, les disciples, Moïse et le peuple Israël. En espérant qu’un jour, vous pourrez y faire un tour. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à cliquer sur j’aime et à partager sur vos réseaux.

Bonne semaine bénie et à la prochaine ! 🙂
LLP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s