13 choses à découvrir sur la série Les 100

13 choses à découvrir sur la série Les 100

Saviez-vous que la série Les 100 regorge d’anecdotes assez intéressantes à découvrir ? Je vous en ai sélectionné 13.

Les 100 ou The 100 en anglais est une série télévisée de science-fiction et post-apocalyptique qui date de 2014. Elle est disponible en France sur Netflix depuis 2016. Pour vous remettre dans le contexte voici le
synopsis : 100 jeunes prisonniers sont envoyés sur la terre pour savoir si elle est vivable.

Mais leur arrivée ne va pas se passer comme il se l’imaginait. Dans celle-ci, il y a beaucoup d’intrigues, de bouleversement, le scénario se tient, il y a de l’action. C’est pourquoi j’ai bien aimé l’histoire. Au fil des saisons, vous comprenez mieux le pourquoi du comment, l’origine de la flamme représentée par le symbole de l’infini. Aujourd’hui, je vous propose d’entrer dans les coulisses afin d’en savoir plus sur la série américaine.

Le trigedasleng

Vous vous êtes peut-être déjà demandé.e.s d’où vient ce langage ? Est-ce celle d’une tribu ? Pas tout-à-fait ! De son raccourci trig, le trigedasleng est une langue fictive qui se traduit par langage de la forêt. Elle est utilisée par les natifs américains dans la série post-apocalyptique. Comme l’explique le linguiste David J. Peterson, « la langue des natifs est une forme évoluée de l’anglais. Tous les mots de la langue proviennent de l’anglais. La grammaire et la prononciation ont juste légèrement changé tout comme le sens des mots. » 

Ce dialecte dans le scénario était un code pour ne pas se faire comprendre par les gens de la montagne, le Mont Weather. Quelques exemples :

  • Heda vient du mot dérivé header qui lui-même tire son origine du mot leader. Ou commandant et chef en français,
  • Natblida issue du terme nightblood ou blackbood et se traduit par sang noir. Seule une personne née avec du sang noire était considérée comme le prochain commandant,
  • Fleimkepa vient de flame keepa (gardien de la flamme). Ce terme prend, en réalité, sa source de flame keeper qui veut dire en français scribe ou gardien,
  • Trikru, Skaikru proviennent des Skycrew et Treecrew soit peuple des arbres et peuple du ciel (chose que j’ai comprise bien après avoir regardée la série).

Eliza Taylor et Bob Morley mariés

Si dans la série sortie en 2014 aux États-Unis Elisa Taylor alias Clarke Griffin et Bob Morley alias Bellamy Blake deviennent meilleurs amis, la réalité est toute autre. C’est dans la plus grande discrétion que les deux tourtereaux se sont dits « oui » sur l’île d’Hawaï le 6 juin 2019. Et depuis, ils filent le parfait amour. Franchement en regardant la série, je m’étais dit qu’ils allaient se mettre en couple. Mais je suis agréablement surprise que ce soit en dehors des tournages.

Richard Harmon et Rhiannon Fish en couple

Ça je ne l’ai pas vu venir ! Même si dans la série Rhiannon dans le rôle d’Ontari et Richard Harmon dans celui de John Murphy étaient très proches dans quelques séquences qui aurait cru qu’ils seraient ensemble derrière les écrans ? Belle surprise.

Le symbole infini

C’est vrai qu’au début, je ne faisais pas attention au générique, mais quand vous regardez bien notamment dans la saison 1 et 2, vous remarquerez le symbole infini quand les deux zéros s’entrechoquent. Celle-ci est un clin d’oeil à la flamme du commandant ou à la clé de Beka Pramheda.

Série annoncée avant le roman

Le roman The 100 écrit par Kass Morgan est publié en 2013 tandis que son adaptation est sortie un an plus tard, en 2014 sur la chaîne CW. Pourtant, c’est bien la série qui a été annoncée avant la parution du papier. Aussi, à peine le livre paru que le tournage aurait déjà commencé. Visiblement, ils étaient pressés que ça sorte à la télé.

Quelques divergences entre le roman et la série

Tout comme c’est le cas pour de nombreuses romans et leurs adaptations cinématographiques, les séquences sont plus ou moins mises en évidence, les rôles des personnages sont différents ou encore l’histoire entre deux personnages. Et cela tombe sur la relation entre Bellamy et Clarke. Sur l’écran, ils sont de très bons amis alors que dans le livre, une belle histoire d’amour se profile. Dans la série, on a trop l’impression qu’ils vont se mettre en couple… Aussi, Octavia n’a que 14 ans dans le roman alors qu’elle en a 18 dans la série.

Infime différence d’âge entre la famille Blake

Autre chose à savoir à propos des 100, c’est la différence d’âge entre les trois acteurs qui forment la famille Blake dans la saison 1 : Octavia (Maria Avgeropoulos), Bellamy (Bob Morley) et leur mère, Aurora Blake (Monique Ganderton). En réalité, l’actrice n’a que 6 ans d’écart avec Octavia et 4 avec Bellamy. D’ailleurs, aussi invraisemblable que ça en a l’air, Bob Morley est le vrai nom de celui qui tient le rôle de Bellamy. Oui, ça nous fait tout de suite penser au roi du reggae, Bob Marley.

Deux comédiens sont frère et sœur

Jessica Harmon, qui interprète le rôle de Niylah, est la sœur de Richard Harmon celui qui joue le personnage de John Murphy. Ils ont six ans de différence. Si ma mémoire est bonne, ils n’apparaissent jamais que tous les deux (peut-être pour que ça ne soit pas flagrant, car il y a ceux et celles qui ont ce don pour voir les traits de ressemblance subtile entre deux personnes). D’ailleurs, elle n’apparaît qu’à partir du premier épisode de la saison 3. Plutôt cool de jouer en famille dans la même série, non ?

La mécanicienne Raven devait mourir dans la saison 1

Je suis tout autant étonnée de cette information que vous. À la base, Raven, incarnée par Lindsey Morgan, devait mourir dans la première saison comme Wells. La production est revenue sur ses décisions et au final, elle a joué dans toute les saisons. Je pense que l’équipe a fait le très bon choix de la garder, car elle était top. Le rôle lui allait à la perfection et le personnage avait toute sa place sur les écrans.

Jasper Jordan devait également mourir très vite

Raven n’est pas la seule qui devait mourir plus vite que prévu. Il y avait aussi Jasper Jordan joué par Devon Bostick. Le personnage attachiant qui a su séduire l’équipe de tournage, ce qui l’a permis de rester en vie plus longtemps. C’est dans la troisième saison qu’il disparaît. C’est drôle, car je ne me rappelais plus qu’il était resté aussi longtemps dans la série.

Les prénoms des personnages sont les noms d’auteurs de science-fiction

Sincèrement, je pense qu’ils ont voulu rester fidèles à l’univers de la science-fiction. Saviez-vous que les prénoms des personnages sont les noms d’écrivains de romans de science-fiction ? Le prénom de Clarke est en réalité le nom d’Arthur Charles Clarke. Celui d’Octavia celui d’Octavia Butler, Bellamy pour Edward Bellamy ou encore Wells pour Herbert George Wells. Un choix judicieux.

Casting de quelques comédien.ne.s connu.e.s

Parmi eux, Henry Ian Cusick (Marcus Kane) est connu pour avoir joué dans la fameuse série Lost, les disparus (j’aimais bien même si je n’ai pas tout regardé). Mais aussi dans Scandale ou McGyver. Aussi, il a interprété Jésus de Nazareth dans le film L’évangile de Jean. Il a joué dans d’autres productions basées sur la bible comme La vie de Jésus. Et un autre inspiré de la vie chrétienne Franck vs God.

Kelly Hu, ex-mannequin, a également joué de nombreux rôles dans Le Roi scorpion ou plus récemment dans Ohana ou le trésor caché. Mais aussi dans X-men 2 ou dans la série Hawaï.

Isaiah Washington est lui aussi connu pour le film Le Vaisseau de l’angoisse ou la série très appréciée de Grey’s anatomy.

Enfin, Paige Turco apparaît dans Ninja Turtles chapitre 1 et 2 ou encore dans Maxi Papa, NCIS : Nouvelles-Orléans, etc..

Deux disparitions tragiques

Vous avez sûrement aperçu au générique de fin de l’épisode 4, un hommage qui a été fait pour Clay Virtue. C’était un très bon cascadeur, car il a réalisé des cascades dans plusieurs superproductions : Deadpool 2, Timeless, Warcraft ou La planète des singes. Son frère, Marshall coordonnait les cascades dans la série. Il y en avait également un pour Chad Boyce, un des cameramans du tournage Les Cents, à la fin du dernier épisode de la saison 5. La raison de leur mort est inconnue à ce jour.

Série qui a fait l’unanimité

Rares sont les productions qui font l’unanimité auprès des seriephiles et de la presse. Voici quelques exemples d’avis de la presse française :

Pour me convaincre de continuer à regarder (ce que je compte faire pour le moment) The 100, il va falloir que la série continue à développer des personnages complexes confrontés à des conflits moraux. Plusieurs éléments jouent déjà en sa faveur : elle a fière allure, les personnages sont confrontés à des choix difficiles à prendre et les dangers qu’ils rencontrent sont crédibles.

Huffingtonpost

Cela me fait mal de le dire mais avec The 100, la CW lance avec brio ce nouveau programme, calqué selon les caractères de production de la chaîne, et s’inspirant de séries d’aventures à gros budgets comme Lost, Terra Nova et Revolution, avec un soupçon de Hunger Games. À ceci près que les personnages sont plus intéressants que dans Terra Nova et Revolution. Peut-être est-ce dû au fait que j’attendais avec impatience une série de science-fiction qui ne soit pas idiote, mais le fait est que j’ai regardé les premiers épisodes de The 100 avec plaisir.

Washingtonpost

Efficace, The 100 multiplie dès le premier épisode les tensions dramatiques, et nous fait comprendre que personne n’y est en sécurité. Ni ces jeunes, atterris sur une planète hostile et capables de s’entretuer, ni ces adultes, coincés dans une station en fin de vie et menacés par un régime totalitaire. Rebondissements, dangers, aventures, on n’a guère le temps de s’ennuyer.

Télérama

Et je suis d’accord avec Télérama et Huffingtonpost qui lui attribuent la note de 3,5 et 3 sur 5. Quant à Washingtonpost, Les 100 vaut un beau 4 sur 5. La série a su s’imposer face à de multiples séries dont Riverdale (dont je n’ai pas accroché) et Strangers Things. Elle est restée Top 10 des séries les plus regardées en France sur Netflix en 2021 pendant quelques jours voire semaines. Elle s’est classée en première position pendant quelques jours. Et je ne dirais pas que c’est une série que pour les ados. Elle est accessible aux adultes. J’en suis la preuve !

source :
https://actus.sfr.fr/cine-series/series/10-anecdotes-croustillantes-sur-the-100-201907030001.html https://seriesaddict.fr/news/11920-8-choses-que-vous-ne-savez-pas-sur-The-100 https://www.lexpress.fr/culture/tele/cinq-choses-a-savoir-sur-the-100-la-nouvelle-serie-de-la-cw_1501751.html https://www.allocine.fr/series/ficheserie-11871/critiques/presse/

Saviez-vous déjà toutes ces choses concernant la série ? Qu’est-ce qui vous surprend le plus ? Décidément avec Les 100, on a pas fini d’être surpris. Au plaisir de vous lire. Aussi, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un j’aime et à partager sur vos réseaux.

Bon week-end et profitez bien ! 🙂
LLP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s