Santé : 5 plantes médicinales méconnues à adopter

Santé : 5 plantes médicinales méconnues à utiliser

Hormis l’Aloe vera, l’arbre à thé, la lavande, le romarin, l’ortie, il existe une multitude de plantes médicinales. Qui sait, vous êtes déjà passé à côté de celle qui traite un état grippal ou lutte contre des infections cutanées.

Saviez-vous qu’il existe plus de 28 000 espèces de plantes médicinales ? C’est déjà pas mal ! Certaines d’entre elles, poussent peut-être même dans votre jardin. Ou vous avez déjà frôlé.e.s l’une d’elles dans la ruelle d’à côté.

L’astragale

Utilisée depuis l’antiquité romaine dans la médecine douce, l’astragale appartient à la famille des Fébacées et au genre astragelus qui a plus de 2500 espèces. Cette plante médicinale pousse en Chine, Corée, Mongolie. Elle possède divers bienfaits sur la santé.

Quels sont ses bienfaits ?

Tout comme le ginseng, le gingembre ou le curcuma, les racines sont bourrées de propriétés. Dans la composition de l’astragale, on retrouve du magnésium, potassium, calcium, zinc, fer ou cuivre, acide aminé ou lignanes par exemple.

  • renforce les défenses naturelles. En la consommant au quotidien, elle va booster le système immunitaire. Les saisons automnales et hivernales sont idéales pour commencer une cure,
  • un antioxydant. Il contribue à combattre contre le vieillissement cutané,
  • c’est un bon remède pour diminuer le risque contre les problèmes cardiaques,
  • elle agit sur les infections et gênes respiratoires comme les sinusites, les états grippaux, les bronchites ou les allergies,
  • elle aide à lutter contre le stress, l’anxiété, la fatigue, les troubles émotionnels,
  • enfin, c’est un allié contre les maladies neurodégénératives, elle a une fonction protectrice sur le système neuronales,
  • elle protège les cellules de la moelle osseuse,
  • elle améliore la digestion,
  • elle régule le taux de tryglicéride et de cholestérol.

Pour faire simple, c’est l’une des nombreuses plantes à utiliser pour soulager ou soigner ses maux.

Contre-indication

Il est déconseillé pour :

  • les femmes enceintes et allaitantes,
  • aux enfants,
  • à ceux et celles qui manquent de « yin »,
  • à ceux et celles qui ont subi des opérations surtout celles impliquant des greffes d’organe,
  • aux personnes qui souffrent de la maladie auto-immune.

Le plantain

Le plantain appartient à la famille des Lancéolée. Elle et le grand plantain sont les plus répandues dans le monde parmi les 250 variétés qui existent. Il en existe en France. Il atteint selon les endroits, 5 à 50 centimètres de hauteur.

Il a des surnoms atypiques comme « oreille de lapin », « queue de rat », « herbes à cinq côtes », herbes à cinq coutures ». Leurs usages thérapeutiques sont reconnus depuis l’antiquité grecque.

À priori le plantain viendrait des pays occidentaux. Il aurait été importé en Amérique par les explorateurs.

Ses effets sur l’organisme

Ses feuilles contiennent du mucilage et de l’aucubine. C’est-à-dire à dire qu’elle a des vertus anti-inflammatoires, anti-bactériens, des émollientes et de l’acide caféique. Les bénéfices du plantain sur le corps sont nombreux :

  • Il traite et soulage les infections des voies respiratoires comme la toux,
  • Il atténue les infections muqueuses.

Néanmoins, il faut utiliser la plante fraîche ou macérer dans de l’eau froide. La chaleur diminue ses propriétés.

Contre indication

Il est en revanche interdit pour :

  • les femmes enceintes

La patience

C’est une herbe envahissante qui appartient à la famille des Polygonacées. Elle est européenne, mais elle se répand dans d’autres pays. Elle pousse quasi partout : terre d’argile, sols humides, secs, prairies ou forêts. Cette plante vivace mesure près d’un mètre voire plus de hauteur. Elle est également utilisées à des fin thérapeutiques et culinaires depuis des millénaires.

Ses multiples vertus

La patience est efficace contre de nombreux maux :

  • elle traite le psoriasis, l’acné, l’eczéma, la gale ou les ulcères,
  • elle soigne la constipation, les douleurs de l’articulation, la rate et le foie obturés, les œdèmes,
  • elle améliore le transit intestinal,
  • elle aide le corps à éliminer les toxines,
  • elle aide à lutter contre le diabète,
  • elle soulage des plaies,
  • elle augmente le taux d’hémoglobine.

Vous pouvez l’utiliser sous plusieurs formes :

  • décoction,
  • cataplasme,
  • poudre,
  • et lotion.

Contre-indication

Les personnes allergiques à l’acide oxalyque ne doit pas en ingérer.

Le pissenlit

Au premier abord, le pissenlit ou dent-de-lion est une herbe pas comme les autres. C’est un bouquet de micro-fleurons de couleurs jaunes qui pousse dans les prés ou dans les rues. C’est une plante vivace qui appartient à la famille des Astéracées.

Après sa floraison, elle est échevelée d’aigrettes blanches qui, au contact du vent, s’envole. Qu’est-ce que j’aimais souffler dessus. Pourtant, elle aussi, a pas mal de propriétés comme :

  • la diurétique. En d’autres termes, cela combat contre l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque. Il procède à l’élimination des excédents de sels,
  • le cholagogue pour aider la vésicule biliaire à éliminer les toxines,
  • ou encore la cholérétique qui stimule le foie.

Le pissenlit agit aussi contre le vieillissement de la peau, le développement des cellules cancéreuses, flatulences, constipation. Et elle aide à perdre du poids.

Méthode de consommation

Il existe plusieurs façons de consommer le pissenlit :

  • Ses feuilles et racines en teinture mère,
  • Les racines en comprimés et décoction,
  • Les feuilles en capsules ou comprimés et infusion.

Contre-indication

Vous ne pouvez en aucun vous servir de cette plante medicinale si :

  • vous souffrez de calculs des voies biliaires,
  • votre intestin est bouché,
  • vous avez un ulcère de duodédum ou une insuffisance rénale,
  • vous avez des troubles d’hépatites,
  • vous êtes une femme allaitante et enceinte

L’échinacée

Aussi connue sous le nom de d’échinacée pourpre, rudbeckie rouge ou d’Amérique, elle vient de la famille des Astéracées. Elle pousse principalement en Amérique du Nord. Vous pouvez la reconnaître grâce à ses pétales qui tombent et sont roses.

Ses bénéfices pour la santé

Tout comme les précédents plants, elle a des effets positifs sur le corps :

  • elle booste les défenses naturelles,
  • grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, elle apaise les problèmes respiratoires et les allergies,
  • elle favorise la guérison des plaies, contribue à la cicatrisation.

Méthodes de consommation

Elle se consomme de plusieurs manières :

  • en décoction à boire jusqu’à trois fois par jour. Pendant 10 minutes, faire bouillir dans une tasse remplie d’eau, 1 gramme de racines,
  • en infusion à boire jusqu’à 6 tasses par jour. Dans une tasse d’eau bouillante, laisser infuser 1 gramme de racines ou les feuilles séchées pour une durée de 10 minutes,
  • en extrait solides, prenez un gramme trois fois par jour,
  • en teinture mère, une dose matin et soir pendant trois semaines. Puis une dose matin et soir une fois par mois. En curatif, c’est une dose trois fois par jour,
  • en jus, c’est minimum 1,5 à 5 millilitres trois fois par jour.

Contre-indication

Vous ne devez pas en prendre avec des stéroïdes, des immunodépresseurs et des médicaments de longue durée. Vous ne devez pas en prendre pendant plus de 3 semaines, car les effets sur le système immunitaires peuvent être néfastes.

Ne pas en prendre si :

  • vous êtes allergiques à cette famille de plantes,
  • enceintes,
  • allaitantes,
  • avez une maladie évolutive et auto-immune.

Attention, celles-ci ne remplacent en aucun cas des traitements prescrits par votre médecin. Elles peuvent être utilisées en complément pour contribuer à l’amélioration de votre santé. Et comme pour tout, l’usage des plantes doit être modéré. Ne faites pas des cures allant jusqu’à plus de 3 semaines. Demandez l’avis de votre médecin si besoin.

J’espère que cet article vous a plu.

À la prochaine ! 🙂
LLP

source :
https://www.naturaforce.com/renforcer-son-immunite/astragale/ https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/echinacee.htm https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=plantain_ps
https://www.france-herboristerie.com/blog/202-la-patience-une-plante-aux-multiples-vertus-pour-la-sante https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2674303-pissenlit-bienfaits-sante-racine-feuilles-mefaits-tisane-foie-danger-infusion/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s