4 méthodes pour méditer la parole de Dieu

4 méthodes pour méditer la parole de Dieu

À l’heure actuelle, il existe de nombreuses méthodes pour méditer la bible. Je vous en ai sélectionné quatre.

La bible n’est pas un livre que l’on peut lire comme tous les autres. Elle implique une bonne compréhension des textes afin de ne pas mal interpréter les versets. Chrétien depuis 10 ans ou jeune converti, il n’est pas toujours simple de comprendre les Écritures. C’est pourquoi il est important de demander l’assistance du Saint-Esprit.

Autre chose, les méthodes bibliques aident eux aussi à une meilleure en vue d’obéir aux commandements de Dieu. En voici 4.

OIA

La méthode OIA est très populaire dans les groupes bibliques universitaires (GBU) et les clubs bibliques lycéens (CBL). Si vous avez fait partie d’un de ces deux groupes, vous savez donc de quoi je parle. Perso, j’étais dans les deux. Et c’est gratifiant. Ça fait du bien de se réunir avec d’autres jeunes chrétiens autour de la bible.

Mais venons-en aux faits.

Qu’est-ce que le OIA ? Ce sigle se traduit par Observation, Interprétation et Application. C’est un bon outil efficace qui permet d’étudier la bible. Et c’est d’ailleurs la première que j’ai connu avant de devenir chrétienne.

Observation

Après avoir lu le chapitre ou les passages concernés, vient l’étape de l’observation. Ainsi s’impose la règle des 5 w : who, when, where, what, why. Ou QQOQCCP en français : qui, quoi, où, quand, où, comment, combien et pourquoi ? Cette première étape permet de connaître le contexte du chapitre lu. On peut soulever des termes clés qui reviennent souvent.

À ce moment-là, on peut se demander pourquoi il insiste sur ce mot ou cette phrase. Moi quand je n’en sais pas plus sur un personnage dont on parle dans la parole de Dieu, j’aime bien chercher sur Google.

N’hésitez donc pas à le faire.

L’interprétation

Une fois que vous avez répondu à toutes les questions et soulevé certains points pour trouver l’idée générale du texte, vous pouvez passer à l’interprétation. Qu’est ce que l’auteur veut nous dire à ce moment précis ?, etc.. 

Prenez bien le temps.

D’ailleurs, il y a comme un air de déjà vu avec les commentaires de texte ou explications de texte lors des épreuves de philo, non ? Heureusement, ça n’a rien à voir avec les Saintes Écritures.

L’application

Après avoir compris les versets, vous pouvez-vous vous demander : « comment je dois l’appliquer dans ma vie ? » Quelle(s) action(s) mener par le Saint-Esprit ?

Pour terminer, vous pouvez prier afin que le Seigneur agisse dans votre vie à travers ce texte biblique.

CIA

Rien à voir avec l’une des agences de renseignements les plus connues. Cette méthode est similaire à la OIA ou encore à la COIA (Contexte, Observation, Interprétation, Application). La COIA a juste une étape en plus, le contexte.

SELAH

SELAH est un autre moyen pour mieux appréhender le livre saint. Elle est pensée par le TopChrétien.

Que veut-il dire ? Selah est un mot hébreu qui signifie « pause ». Elle est aussi symbolisée par le signe de ponctuation à la fin d’un texte. Or, son sens aujourd’hui en est tout autre. Cette locution signifie élever, exalter.

Elle est mentionnée 74 fois dans l’Ancien Testament. Notamment dans les Psaumes de David et au chapitre 3 d’Habacuc. Selon les versions, c’est « pause » qui apparaît. Elle est placée entre deux paragraphes ou couplets. Dans la version Ostervald, c’est bien le mot Selah qui y figure.

Pour revenir dans le sujet, ici, c’est un sigle qui représente les termes Sonder, Écouter, Louer, Agir, Honorer Dieu. Ce n’est pas à 100% une méthode pour approfondir sa lecture de la bible. Par contre, c’est très complet pour compléter ou vous accompagner dans votre culte personnel.

L’étude de la parole ce n’est pas uniquement lire ou méditer, mais c’est aussi recevoir, écouter ce que Dieu nous dit à travers elle avant de terminer par la louange et la prière. Il est disponible sur le site ou l’application mobile. Et vous avez des thèmes différents tous les jours.

SOAP

Pour terminer, je vous présente SOAP. Je ne la connais pas, mais c’est bien un moyen d’origine américain pour vous accompagner dans la méditation des écrits bibliques. Scripture = écriture, Observation, Application and Prayer.

Scriptures

Cela consiste à réécrire le ou les versets bibliques à étudier. Pour certains, écrire permet de mieux s’imprégner le texte.

Observation

À l’instar d’OIA, elle demande de prêter attention aux phrases, termes difficiles, inhabituels, mots-clés, répétitions, comparaisons qui sautent aux yeux. Par la suite, vous pouvez approfondir vos recherches.

Application

Là, encore, après avoir bien compris grâce au Saint-Esprit, demandez-vous comment cela peut s’appliquer dans votre vie personnelle ?

Prayer

Pour finir, vous pouvez prier pour porter de bons fruits, pour recevoir la parole dans votre cœur. Que votre cœur soit soumis à la parole de Christ. Ce sont, bien sûr, des pistes.

À savoir, vous êtes libres de faire usage de ces outils ou non. Elles ne sont pas imposées. Ce sont des méthodes un peu plus cadrées pour vous aider à mieux étudier la parole de Dieu.

source :

https://taparolemoncoeur.com/2020/05/3-methodes-pour-etudier-la-bible/

https://onethingalone.com/the-soap-method-of-studying-the-bible/

J’espère vous avoir aidé. Vous utilisez déjà un de ces plans ou vous en connaissez d’autres ? N’hésitez pas à me les partager, je pourrais les rajouter dans la liste.

Bonne semaine bénie ! 🙂

LLP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s