9 choses qui empêchent de lire régulièrement sa bible

9 choses qui empêchent de lire régulièrement sa bible

Lire la bible tous les jours se révèle être un véritable défi pour beaucoup même si c’est la base dans la vie chrétienne. Et certaines habitudes entravent notre envie de plonger dans la Parole de Dieu.

Le trajet, la journée de travail, le service à l’église et les tâches à la maison épuisent et peuvent démotiver certains à méditer les Saintes Écritures.

Ça, c’est un fait.

Mais les détails font toute la différence. Nous avons la fâcheuse manie de commettre quelques erreurs qui rendent la méditation biblique du quotidien plus compliqué et décourageante.

Mettre sa bible dans son placard

Vous pensez que vous n’avez pas un autre endroit visible où la poser. Vous logez dans un appartement de 9 ou 12 mètres carré, alors le placard est l’ultime solution (ou la seule solution).

Ma que !

Lorsque vous vous levez le matin et que vous devez faire vite, vous ne penserez pas à lire votre bible puisqu’elle n’est pas dans votre champ de vision.

Si vous n’avez pas une petite table de chevet, mettez-la sur votre lit. Ça évitera qu’elle dort dans la poussière. Et vous n’aurez plus d’excuses pour lire quelques versets ou un chapitre.

Ne pas prier

Sans la prière, vous n’aurez pas cette soif pour lire les Écritures. Sans compter que vous aurez du mal à les comprendre, car notre intelligence est limitée. Elle doit être renouvelé.e par le Saint-Esprit afin de ne pas mal interpréter.

Le manque d’organisation

Célibataire, en couple ou en famille, on a tous plus ou moins une vie remplie. D’autant plus les enfants de Dieu. Ce qui ne devrait pas empêcher d’avoir une relation cœur à cœur avec Lui. Encore faut-il bien s’organiser pour développer votre intimité avec le Seigneur ? N’hésitez pas à Lui demander de vous aider à mieux gérer votre temps, car Il connait chaque situation. Puis, c’est maître du temps.

Il vous en donnera, c’est sûr ! 

La poser sous un amas de livre

On assimile la bible à un gros livre poussiéreux. Il y a une part de vérité. Combien de fois l’a-ton laissé dormir dans notre bibliothèque coincée sous un tas de livres ?

Cassons cette image !

Ce n’est pas un livre comme les autres. C’est la parole vivante de Dieu, un mode d’emploi pour notre marche chrétienne. Toutes les histoires, messages, prophéties, promesses de Dieu s’accomplissent au fur et à mesure.

Choisir une version compliqué à lire

On dénombre plus de 1000 versions françaises de la bible. Le choix est tel qu’il n’est pas toujours simple de bien choisir celle qui (nous) correspond.

Vous en avez pris une au hasard, et très vite, vous butez sur pas mal de mots. Pas parce que le Saint-Esprit vous parle, mais parce que vous n’en connaissez pas le sens.

Dictionnaire à la main, vous feuilletez les pages à la recherche de définitions. Vous perdez du temps, et ça vous décourage dans votre lecture biblique. Vous laissez tomber. Demandez conseil à votre pasteur ou à des frères et soeurs qui ont rencontré la même difficulté. Ils pourront vous conseiller.

Sinon invoquez Dieu. Il vous aiguillera dans votre choix.

À savoir qu’il y a des bibles qui se rapprochent des textes hébreux. Vous pouvez aussi avoir deux bibles. Par exemple, j’ai la nouvelle segond revisité et la segond 21 (assez simple à lire).

Ne pas mettre un marque-page

Le marque-page. Un outil indispensable pour progresser dans sa lecture. À moins d’avoir une très bonne mémoire, sans cet objet, vous perdez le fil. Vous recommencez donc tout un chapitre ou une page avant.

Ne me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé. Pour le livre saint, c’est pareil. Combien de fois je ne savais plus où j’en étais, car j’avais oublié le marque-page. Obligé de tout relire depuis le début.

C’est chiant.

Du coup, vous abandonnez. La même quand vous ne lisez pas un chapitre pendant plusieurs semaines. Vous ne vous rappelez même plus d’avoir lu ces passages. Vous avez la flemme de recommencer alors vous ne relisez plus. Un vrai cercle vicieux. 

Reporter au lendemain

Je vais citer une célèbre expression qui va peut-être vous saoûler ! haha

Il ne faut jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même

Proverbe français

Loin de là l’idée de vous faire la morale, car je suis la première concernée.

Cela dit, c’est la vérité. Lorsqu’il faut réviser pour un examen, une présentation, un concours ou faire un devoir, il est très facile de se dire : « je ferai ça demain. » Puis arrive le dernier jour, vous stressez. Avouez ! haha.

Trêve de plaisanterie, il faut parfois se faire violence. Même pour la méditation biblique. Plus vous repoussez, moins vous aurez l’envie de le faire. Et votre vie spirituelle, n’accroîtra pas plus. Votre foi ne sera pas fortifiée. Alors commencez dès aujourd’hui, vous ne le regretterez pas.

Lire un chapitre au hasard

Vous avez reçu une bible et vous êtes motivé.e pour entamer la lecture. Mais vous ne savez pas par où commencer. Vous prenez un chapitre au pif et advienne que pourra. Les jours passent et votre soif diminue progressivement pour au final ne plus vouloir ouvrir la parole.

Ça peut arriver.

Il n’y a pas d’ordre officiel pour lire le livre saint. Toutefois, quand c’est la première fois que vous le faites, il est en général recommandé de plonger son regard dans les évangiles dont Jean. Après, certains commencent par la Genèse. Pourquoi pas, mais l’évangile de Jean ou Matthieu sont très complets.

En 14 chapitres, Marc se centre uniquement sur le ministère de Jésus. Vous pouvez quand même vous penchez sur Luc et Marc pour compléter votre lecture. Continuez ensuite, si vous le voulez avec Hebreux, qui parle beaucoup de la foi. Actes des apôtres, les épîtres, les lettres qui parle de la vie q’un croyant doit avoir.

Ne pas profiter du trajet en transport

Pourtant, c’est l’idéal ! À part si vous conduisez (on ne prend pas le risque de faire un accident). Surtout si votre trajet dure plus de 10 minutes et que vous ne changez pas de bus, métro, ter toutes les 5 minutes. Puis en général, les transports le matin, c’est plutôt calme. Le soir, ça dépend.

Bon, c’est sûr, c’est plus compliqué si vous êtes entassé.e.s comme des sardines aux heures de pointe.

Mais si vous êtes assis.e.s, dans le calme et que votre trajet est long, c’est une très bonne idée pour faire passer le temps plus vite. En plus, ça fait du bien de sentir la présence de Dieu dans le tumulte de la vie citadine.

J’espère que ces conseils vous aideront à opter pour une lecture biblique régulière.

Bonne semaine bénie et à la prochaine ! 🙂

LLDP

3 réflexions sur “9 choses qui empêchent de lire régulièrement sa bible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s