Soutien-gorge

Le soutien-gorge est-il vraiment néfaste pour la santé ?

Le soutien-gorge est de nos jours le sous-vêtement indispensable porté par des millions de femmes. Représente-t-il un véritable danger pour votre santé ? C’est ce que l’on va découvrir.

1,6 milliards. C’est le nombre total de soutifs fabriqués par an dans le monde, soit plus de 4 millions par jour. Du bonnet A au F, de la forme triangle au bandeau en passant par le push-up, avec ou sans armatures, en dentelle, coton, polyester, il y en a à foison. Et pour tous les goûts. Avant de vous présenter quelques inconvénients et avantages, découvrez l’histoire du bustier.

Le premier modèle de soutien-gorge conçu au 20e siècle

Pour connaître l’origine de cette lingerie, il faut remonter le temps en 1910. La jeune Américaine, Mary Phelps Jacob, se prépare pour le bal. Cette dernière considère son corset trop rigide et en disharmonie avec sa robe alors elle l’enlève. À l’aide d’une ficelle, elle réunit deux mouchoirs en soie avant de nouer l’ensemble avec deux rubans pour l’attacher dans le dos. En 1914, elle dépose un brevet. Il surgit en 1917 en France avec la fabrique française de dessous La Gaby qui deviendra plus tard Maison Lejaby.

Voilà pour la petite anecdote.

À noter que d’autres sources affirment qu’il voit le jour en 1889 grâce à une révolutionnaire française, Hermine Cadolle. Voir vidéo en bas de page.

Les conséquences du port d’un soutien-gorge

Une mauvaise circulation sanguine et lymphatique

Vos seins étouffent à cause des armatures et du bonnet. Forcément, ça a un impact sur la circulation du sang et lymphatique. La lymphe stagne, les toxines qui s’éliminent de façon naturelle sont stockées dans le flan.

Elle favorise une mauvaise posture du dos. Les bretelles et les attaches sont serrées pour garder la poitrine droite. Problème, les épaules sont davantage tournés à l’intérieur, ce qui créé un dos voûté. Sans compter qu’un creux se forme entre les seins. 

À lire aussi Santé : connaissez-vous les bienfaits de l’huile de nigelle ?

Une poitrine qui perd en tonicité

Contrairement à ce que vous croyez, mettre une brassière joue en défaveur de votre poitrine. En se reposant dessus, elle devient paresseuse. Le muscle n’étant pas travaillé, en la retirant, celle-ci tombe d’où le fait qu’on lui donne le nom de « gants de toilette ».

D’ailleurs, ça tire sur le décolleté et peut être désagréable. C’est ce qui arrive en prenant de l’âge. En vieillissant, la peau perd en élasticité et en tonicité, le muscle s’affaisse. Moins elle est soutenue, plus ça fait travailler la musculature, plus elle se raffermira et retrouvera sa forme normale.

C’est aussi pour cela qu’il n’est pas recommandé aux adolescentes qui sont au début de leur puberté.

Peut provoquer différents types de douleurs

Autre chose à laquelle vous faites face, les douleurs mammaires. Le soutif qui compresse le buste peut faire mal. Dans le pire des cas, cela peut contribuer à l’apparition de kystes, ganglions bénins. Par contre, aucun lien avec le cancer du sein.

Au-delà de ça, avec une poitrine lourde, les bretelles s’enfoncent dans la peau, laissent des marques appelées sillons qui accentuent la douleur cervicale et dorsale d’après la chirurgienne plasticienne, Constance Mary Chen interrogée par Selection Redaer’s Digest.

Les avantages d’en porter

Une poitrine mise en valeur

La brassière met votre poitrine en valeur. Jusqu’au 20e siècle, la gente féminine revêt un corset qui écrase le buste et qui les remonte un peu. Comment elles faisaient ? Aujourd’hui, les push-up permettent à quelques-unes de tricher sur la taille, haha.

Aussi, elle permet de soutenir celle-ci d’autant plus quand elle est généreuse.

Soulage les fortes poitrines

En effet, il assure un bon maintien chez une femme à la poitrine conséquente. Cela tire moins sur les trapèzes et le risque d’engendrer des tiraillements au dos, aux épaules et à la nuque diminue.

Prévient les lésions et micro-traumatismes pendant la dépense physique

Surtout pendant l’activité physique. Le balancement mammaire n’est d’autant pas agréable pendant la séance de sport (course à pied, corde à sauter, badminton, tennis…). Cela peut provoquer des douleurs aux lombaires selon une étude de 2020 publiée dans le Journal of Biomechanics.

D’ailleurs, la chirurgienne plasticienne Alexis Parcells souligne que le port de ce sous-vêtement prévient les déchirures des ligaments et micro-traumatismes. En d’autres termes, aucun risque d’avoir des lésions internes et des vergetures à ce niveau-là. Voilà pourquoi il s’avère nécessaire d’en revêtir.

Muscle atrophié

L’affaiblissement du muscle n’est pas seulement dû au port du soutif. Plusieurs paramètres entrent en cause à l’instar du tabagisme, l’âge comme je l’ai cité plus haut, la grossesse et l’indice de masse corporel (IMC).

L’importance de bien choisir sa lingerie

Avec tout ce que vous trouvez dans la jungle de la lingerie, bien choisir la taille, la matière, la coupe de votre dessous pour avoir la sensation de ne rien porter, est fondamental. À moins de devoir le replacer discrètement toutes les 5 minutes. Mais pas que.

Sans ça, vous pouvez avoir une mauvaise posture, une sensibilité mammaire. Mais aussi une « tension musculaire et une raideur, et affecter la circulation du flux d’air de la cage thoracique », précise le docteur Parcells. Pourtant même avec ça, difficile de trouver la coupe qui vous convient. C’est pourquoi avant de faire des achats, il est primordial de bien connaître sa taille.

L’idée n’est pas d’être pour ou contre, mais d’éclaircir le sujet. Le choix d’en porter n’appartient qu’à vous. Le bon compromis si vous en mettez, c’est de continuer ce que vous faites ; délaisser le soutif le temps d’une nuit.

sources :

https://www.caminteresse.fr/economie-societe/qui-a-invente-le-soutien-gorge-11120064/

https://www.selection.ca/sante/beaute/voici-ce-qui-arrive-quand-vous-arretez-de-porter-un-soutien-gorge/

https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=le-soutien-gorge-un-accessoire-a-consommer-avec-moderation

https://www.planetoscope.com/insolite/1854-production-mondiale-de-soutiens-gorge.html

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à partager et à cliquer sur j’aime et à donner votre avis dans les commentaires.

À la prochaine ! 🙂

LLDP

2 réflexions sur “Le soutien-gorge est-il vraiment néfaste pour la santé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s