Mon avis sur la série chrétienne The chosen

Mon avis sur la série chrétienne The chosen

Le 20 et 27 décembre derniers, C8 diffusait la série chrétienne, The Chosen. Je vous fais un récapitulatif.

The Chosen, les choisis en français, était la série chrétienne à ne pas manquer. Elle est passée sur la chaîne C8 les lundis 20 et 27 décembre, soit pendant les vacances de Noël. Elle a réuni environ 400 000 téléspectateurs dont moi ces soirs-là. Une aubaine pour le christianisme. D’autant plus que rare sont les programmations de ce genre en France.

Présentation de The chosen

Ce drame américain est sorti le 24 décembre 2017. Pourquoi il y a un gros décalage entre son arrivé en France et la date de sortie aux États-Unis ? Je pense que vous savez aussi bien que moi. L’essentiel, c’est qu’elle soit enfin disponible ! « C’est un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité« , comme exprimerait Neil Armstrong.

Réalisé par Dallas Jenkins, cinéaste chrétien, elle retrace la vie de Jésus. Autrefois, ce même réalisateur aurait proposé un nanard. Ce qui ne l’a pas empêché de rebondir et, de cette fois-ci, réaliser un bolide. Cela grâce à un financement participatif au sein duquel l’équipe de production a récolté 30 millions de dollars.

Du jamais-vu dans l’histoire de l’audiovisuel !

La saison 1 est divisée en 8 épisodes. La 2e est toutefois disponible en streaming. L’écriture de la 3e saison est en cours. L’objectif, c’est de pousser jusqu’à 7 saisons.

Que vaut la série ? Mon avis

L’angle diffère des autres histoires. Jésus est vu au travers des personnages secondaires. Le scénario ne tourne pas qu’autour de Lui bien qu’il soit le personnage le plus important. Il faut attendre les dernières séquences du premier épisode pour le voir.

La toute première rencontre, entre Marie de Magdala et Jésus, donne des frissons. Cette stratégie fonctionne bien. Certaines personnes se lasseront moins. Au contraire, ils pourront se languir de le voir. 

Des personnes comme vous

Aussi, il y a un échange avec chaque personne dont Nicodème, Marie Madeleine, Matthieu, Jean-Baptiste ou encore Pierre.

D’ailleurs, vous découvrez plus en détails la vie de chacun d’eux et leurs caractères qui ne sont pas autant montré dans la bible. Pierre, à la base pêcheur, a beaucoup de caractère. Il est impulsif. Brusque. Tenace. Déterminé. Cet homme a autant de qualité que de défauts. Il est aussi le seul à être marié.

Est-ce pour toutes ces choses que Dieu l’a désigné disciple en premier, précédé d’un miracle ? Pas étonnant quand vous savez que c’est l’un des trois plus proches de Jésus.

Matthieu mène une vie particulière. Il gagne bien sa vie en tant que collecteurs d’impôts. Par contre, il est mal vu, rejeté, car il taxe son peuple. Certains détails apparaissant dans la série ne sont pas mentionnés dans la parole dont son trouble autistique. Idem pour Thomas qui montre un côté méfiant, douteux à l’égard du Christ.

En apprenant à les connaître, vous finissez par vous attacher aux caractères de chaque individu. Ne sont-ils pas comme tout être humain sur terre ?

De plus, cela montre que Dieu n’est pas limité. Peu importe votre statut, votre passé, votre parcours de vie, votre culture et ethnie, il vous aime. Il vous a choisi.

D’un autre côté, ça reflète la vie avant/après des croyants. Il se fait connaître à vous via quelqu’un, la bible, un songe, sa voix et c’est vous qui décidez de le suivre ou non. Ça m’évoque Apocalypse 3.20 : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »

Un Jésus plus ouvert

J’apprécie également le caractère de Jésus. Ça change de le voir beaucoup plus chaleureux, vivant et proche. Non pas que dans les autres productions, il ne l’est pas, mais ici, vous apercevez une autre facette de sa personnalité. Il est souriant, même en train de faire des blagues.

Dieu sait rire.

Pour info, c’est lui qui a inventé le sourire. Il sait s’amuser, profiter sans tomber dans l’excès de table tel que vous le voyez dans l’épisode consacré aux noces de Canaan.

Au-delà des divins miracles, les séquences dans lesquelles il fabrique des objets en bois, fait jaillir son côté créatif. Sans oublier le métier qui l’uni à son père Joseph ; l’artisanat, le travail du bois. Et les images démontrent sa proximité avec les enfants. De la bienveillance, le respect mutuel, amour. Chaque saison représente un passage du Nouveau Testament. Vous prenez le temps d’apprécier les événements divers.

L’ambiance générale casse un peu l’aspect rigide que vous avez souvent vu dans d’autres scenarii. Le décor est bien fait, vous vous croyez en Palestine/Israël alors qu’il est tourné en Amérique du Nord. Il y a une touche de modernité notamment avec le générique d’ouverture. D’ailleurs, vous entrevoyez un poisson bleu, puis 2, 3, 4 etc… qui nagent à contre-courant.

Cela rend donc la série plus accessible aux jeunes. La plupart préfèrent et retiennent plus facilement en regardant les images qu’en lisant. Sachant que si pour les millenials, c’est un challenge d’être assidu dans la lecture et méditation biblique, je n’imagine même pas pour la génération Z.

Après, attention, les clips ne remplacent pas les Écritures bibliques. Ça se complète !

Une distribution étonnante

Côté casting, les acteurs se voient attribuer des rôles qui leur vont comme un gant. Par exemple :

  • Jonathan Roumie dans celui de Jésus,
  • Shahar Isaac pour Pierre,
  • Parel Patel pour Matthieu,
  • Elizabeth Tabish pour Marie Madeleine,
  • Erick Avari pour Nicodème,
  • Lara Silva pour Eden, l’épouse de Pierre,
  • Yasminah Al-Bustami pour Ramah celle qui fournit le vin avec Thomas au mariage,
  • Kirk B. R. Woller pour Gaius,
  • Ou Vanessa Benavente pour Marie.

L’interprétation est niquel !

Une série fascinante ! Je vous la recommande les yeux fermés, et ce, même si vous n’êtes pas croyant.e et que vous êtes curieux.se. Pour ma part, j’ai hâte de voir les prochaines saisons.

Où (re)voir la série ?

Vous l’avez raté par manque de temps, vous étiez au travail ou vous vous êtes couché.e assez tôt ? Pas de soucis, vous pouvez la revoir en version originale sur le site, The chosen. L’anglais, ce n’est pas votre fort ? Elle sera bientôt disponible en français sur Netflix. Encore un peu de patience ! 

Combien de séries et de long-métrages sur la vie de Jésus ? 

Multiples sont les séries et films qui reconstituent la vie de Jésus-Christ. On recense pas moins de 90 biographies et 7 séries. Le premier, La passion et la vie de Jésus date de 1898 et le dernier, Jesus : his life, drame britannique de 2019.

source :

https://nouvelles.ulaval.ca/2021/01/06/les-visages-du-christ-au-cinema-99b7db49cd05846acf40cf60b1efe274

Voilà, j’espère que ce sujet vous a plu. Franchement, je vous invite à le regarder, vous ne le regretterez pas.

Bonne semaine bénie ! 🙂

LLDP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s