9 conseils pour créer un massif fleuri robuste

9 conseils importants pour créer un massif fleuri robuste

Vous aimeriez réaliser un parterre de fleurs et de plantes résistant, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Je vous ai regroupé quelques conseils pour parfaire votre extérieur.

Les massifs de fleurs demandent ne sont pas du jour au lendemain. Cela un minimum de rigueur associé à un peu de technique et de minutie. C’est pourquoi, je vous propose de découvrir quelques conseils à respecter afin de mener à bien votre projet.

Qu’est-ce qu’un massif de fleurs ?

Petite piqure de rappel, ça fait jamais de mal. Et puis, ce n’est pas tout le monde qui connaît. Si je reprends les termes de Déco, c’est un ensemble de végétaux plantés sur une parcelle. En gros le bloc de fleurs multicolores que vous voyez au sol, c’est ça qu’on appelle massif. Rien de bien compliqué jusque-là.

1.Prendre en compte certaines conditions

Avant de commencer, il est essentiel de réunir toutes les conditions pour avoir un massif robuste. Renseignez-vous sur :

  • l’exposition ; ombragée, mi-ombre, au soleil,
  • le climat (doux, humide, très sec, froid),
  • terrain inclinée ou plat,
  • si la zone est inondable ou non,
  • le type de sol.

2.Trouver l’endroit idéal pour ses plantes

Après avoir pris connaissance des paramètres, vous pouvez ensuite réfléchir au lieu parfait pour faire pousser vos fleurs. L’espace doit à la fois être favorable à l’épanouissement de celles-ci et sublimer votre jardin. Le côté esthétique est autant important.

3.Dessiner un plan

Ce n’est pas obligatoire. Ceci permet juste de visualiser votre parterre de fleurs. Cela vous aide à mieux vous organiser. Bon, il est préférable de coucher vos idées sur papier si vous ne souhaitez pas obtenir un massif fouilli. Au cas où vous vous demandez, pas besoin d’être dessinateur ou architecte.

4.Bien choisir ses bordures de jardin

Maintenant, vient l’étape du choix de bordures pour délimiter votre massif fleurie. C’est utile et confère un joli résultat. Vous avez une large sélection. Par exemple, vous avez les bordurettes de jardin flexible gris anthracite ou argent. Vous avez les bordures de jardin en bois pour un effet plus naturel. À vous de décider !

5.Bien choisir ses plantes

Il y a trois types de fleurs : les vivaces qui tiennent sur plusieurs années. C’est-à-dire que chaque année, selon la saison, elles revêtent leurs plus belles robes. Elles sont capables de résister au froid extrême, gel. Enfin, il y a des limites à respecter. Pas sûr par contre qu’elle supporte les périodes de grosses chaleurs.

Elles doivent être plantées qu’en automne. Et il faudra attendre 3 ans pour qu’elles se développent pleinement. Alors, d’ici là, armez-vous de patience !

À contrario, les fleurs annuelles fleurissent sur une saison et meurent par la suite. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez les planter à n’importe quel moment de l’année.

Quant aux plantes bisannuelles, elles ont besoin de deux saisons pour s’épanouir.

Dans tous les cas, vous pouvez composer avec un seul type de plantes ou les mélanger.

6.Retourner la terre

Il ne faut pas omettre cette règle même si ça semble insignifiant. Afin que vos pieds croient dans de bonnes conditions, il est fondamental de remuer, labourer la terre comme il se doit. Pour ce faire, les jardiniers paysagistes utilisent souvent un motoculteur ou une motobineuse pour les grandes surfaces. À moins de savoir les manier et d’avoir un immense extérieur, vaut mieux s’en tenir aux outils de jardinage classiques à l’instar :

  • d’une bêche (attention à ne pas confondre avec la pelle, car elles se ressemblent),
  • d’une fourche à bêcher seulement pour les sols lourds et caillouteux et pour drainer la terre entre vos plantes,
  • d’une binette pour permettre à la partie superficielle de respirer,
  • d’un louchet (attention, elle ressemble à une bêche, mais en plus long) pour l’argile,
  • d’une grelinette pour labourrer à la surface sans retourner la terre. C’est facile à manier en plus d’être peu onéreux et écologique.

En résumé, ils sont pas mal mais les deux meilleurs outils à privilégier sont la binette ou la grelinette.

Pourquoi ameublir la terre ? Parce que favorise la pousse des arbustes et de fleurs. En fait, une terre aérée et revitalisée, booste la création de micro-organismes vitale pour les plantes. Elle sera plus fertile. Sans compter qu’elle absorbe et retient l’eau plus facilement.

À savoir, il faut retourner la terre juste pour préparer le terrain. Il ne faut ni labourer régulièrement, ni à plus de 20 centimètres sous-terre pour ne pas impacter l’écosystème (micro-organismes, galeries des vers de terre et autres insectes utiles pour la terre).

Pour une utilisation plus régulière et pour les grandes surfaces, il serait préférable d’utiliser l’une des deux machines citées plus haut qui ne travaille la terre qu’à la surface afin de la faire respirer.

7.Jouer avec la perspective

Après avoir bien préparé le terrain, vos plantes sont fin prêtes à prendre racine. Pour un effet waouh, jouez avec la perspective. Apposez des arbustes de différentes tailles et formes les uns à côtés des autres.

8.Mixer les couleurs

Ça vaut aussi pour les couleurs. Mettez-vous dans la peau d’un fleuriste et composez un joli massif coloré. Vous avez le choix entre un joli camaïeu de couleurs rouge, bleu ou verts. D’oser avec le contraste (bleu oppose au rouge ou orange…vous comprenez le principe ?) ou encore d’accorder les fleurs en proposant des coloris qui se rapprochent. Par exemple le bleu et le violet, le rose, rouge, orange et jaune.

Le but étant d’avoir un massif harmonieux mais personnalisé.

9.Mettre du paillis

Pour la touche finale, vous pouvez tapir le sol, désherber au préalable, de paillis. En plus d’avoir un joli visuel, ça protège les racines, souches du froid extrême. Vous pouvez le fabriquer vous-même. Vous pouvez utiliser :

  • des feuilles mortes,
  • des tontes de gazon,
  • des brindilles,
  • des branches,
  • les écorces,
  • les aiguilles de pin,
  • papiers jourrnaux.

Vous pouvez bien entendu les mélanger pour créer un compost. Si vous souhaitez les réserver pour plus tard, mettez-les dans un endroit aéré.

Pour info, vous avez deux types de paillis ; longue durée bien pour les rosiers et arbustes. Il se décompose plus lentement. Par exemple, le spécial hiver. À l’inverse celui de courte durée, se désintègre très vite comme c’est le cas du paillis spécial été. Il cible les fleurs annuelles et les légumes de votre potager. Si vous mettez un protection hivernale, il faudra l’enlever en mars. ll ne remplit pas la même fonction. La paille de la saison estivale garde la fraîcheur et préserve l’humidité.

Le compost de trois mois peut également s’utiliser pour protéger vos plantes. Vous devez mettre une couche de 5 à 10 centimètres autour de celles-ci. Enfin, pour éviter le développement de maladies, optez pour des déchets végétaux bien secs.

sources :

https://www.jardiner-malin.fr/fiche/comment-faire-un-massif-de-fleurs-arbustes.html

https://monjardinmamaison.maison-travaux.fr/mon-jardin-ma-maison/conseils-jardinage/comment-fabriquer-paillis-303399.html#item=1

https://yoojo.fr/blog/mon-exterieur/retourner-la-terre-petit-guide-du-jardinier-560#:~:text=Conclusion%20%3A%20%C3%A9vitez%20de%20retourner%20la,la%20terre%20en%20surface%20seulement.

Vous avez à présent toutes les chances de votre côté pour effectuer ou optimiser votre massif fleuri. Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les partagez dans les commentaires.

Profitez bien de votre week-end et de votre jardin si le soleil et un soupçon de chaleur pointe le bout de son nez. À la prochaine ! 🙂

PS : bonne fête à toutes les grands-mères ! 🥳

LLDP

2 réflexions sur “9 conseils importants pour créer un massif fleuri robuste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s