Huile de bissap : ses nombreux bienfaits pour les cheveux et la peau

Huile de bissap : ses nombreux bienfaits pour les cheveux et la peau

L’hibiscus est une fleur somptueuse très connue. Pourtant, son huile bien méconnue à ce jour, regorge de vertus qui vous laisseront bouche bée. Prêt.e.s à les embrasser ?

Origine de la fleur d’hibiscus

Le bissap est une locution wolof, langue du Sénégal qui signifie hibiscus. Elle se fait aussi appelée rose de Chine, althéa, oseille de Guinée ou mauve en arbre. En Égypte, elle porte le nom de karkadé tandis qu’au Mexique on la nomme agua de Jamaïca. Qu’est-ce que la Jamaïque vient faire là-dedans, ça, je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que cette fleur de toute beauté est originaire d’Afrique de l’Ouest mais a fait ses premiers jours en Asie du sud-est.

L’hibiscus pousse sur le sol guinéen, sénégalais ou encore burkinabè. Pour vous situer, c’est sur les côtes ouest africaines. Par exemple, le Sénégal, à lui seul, produit au moins de 300 000 hibiscus. Mais il s’épanouit aussi en Inde et en Chine.

Issue de la famille Malvaceae, cet arbuste tropicale possède plus d’une centaine d’espèces de plantes vivaces et annuelles. Vous la reconnaissez par ses magnifiques pétales rouge, pourpre, rose, orangé, jaune ou blanche et son long pistile. Ses belles feuilles vertes foncées et dentées atteignent une longueur de 3 à 6 centimètres. L’hibiscus syriacus est une arbre d’extérieur qui croit jusqu’à 3 mètres de hauteur. La mauve en arbre de son autre nom résiste aux hivers très rudes (-20 degrés).

À l’inverse, l’hibiscus d’intérieur ou hibiscus rosa sinensis préfére des climats doux, tempérés. Il ne lui faut pas moins de 10 degrés. Plantée dans un pot, le ketmie mesure en général, 40, 50 centimètres, mais peut grandir jusqu’à 1 mètre.

Si l’hibiscus sabdariffa est réputée pour sa beauté, elle offre de multiples vertus encore bien méconnues. C’est l’occasion ou jamais de les découvrir. Mais avant ça, faisons un petit récapitulatif des différents nutriments qu’elle contient.

Le bractée et le stigmate
Le bractée et le stigmate de l’hibiscus / Pixabay

Composition nutrionnelle du bissap

Ne fuyez pas, je ne vais pas vous parler de sa composition. Quoique je pourrais. L’oseille de Guinée est très intéressante car elle est riche en nutriments. Elle se compose de :

  • Vitamines B2, B3 et C,
  • Minéraux et oligo-éléments à l’instar du calcium et du fer,
  • Protéines,
  • Pectine,
  • Sucres,
  • Lipides,
  • Pigments antioxydants comme le anthocyanes,
  • Polyphénols.

L’huile d’hibiscus, un bonheur capillaire

Lorsque vous aurez connaissance de ces multiples propriétés, croyez-moi, vous ne regarderez plus cette fleur de la même manière.

En effet, les cheveux blancs la redoutent. Les pellicules prennent peur en la voyant. C’est déjà un bon début, vous voulez que je continue ? Comme tout macérat huileux qui se respecte, elle adore réparer les cheveux secs et abîmés. Limiter l’alopécie et stimuler la croissance d’une tignasse. Rendre une chevelure forte et brillante et douce. Sans oublier qu’elle facilite le coiffage et hydrate la fibre capillaire.

Dernière chose et après j’arrête là. Avis aux cheveux fins, elle donnerait plus de volume à vos cheveux. Si ce n’est pas une bonne nouvelle, je ne sais plus ce que c’est.

Pour le visage

Bonne nouvelle pour celles qui ont une peau problématique. Si jusque-là, vous n’avez pas trouvé LA crème qu’il vous faut, c’est peut-être le moment de tester une toute nouvelle méthode. Et quoi de plus naturelle que l’huile de bissap ?

Elle optimise votre teint grâce à ses propriétés anti-âge par exemple. Je ne dis pas que c’est un soin du visage miracle (pour ça, il y a la chirurgie), mais elle atténuera vos ridules. C’est un bon antioxydant que vous pouvez désormais rajouter à votre longue liste d’antioxydants naturels. Elle protège votre teint contre les radicaux libres (rayons ultra-violets, pollutions…).

Petite info que je vous glisse ici, on ne sait jamais, la poudre joue aussi un très bon rôle sur votre épiderme. À noter qu’elle a une fonction antioxydante et anti-inflammatoire. C’est un autre must-have pour les mines ternes, peaux matures, sensibles, stressées et sèches.

Ah oui, j’allais oublier, elle vous aide à débarrasser votre minois de ses impuretés et imperfections. Acnés, tâches brunes, rougeurs, points noirs tout ça, tout ça quoi.

Lire aussi Le glaçon, un soin du visage naturel et efficace

Pour la peau

Cela m’étonne que cette plante ne soit pas autant connue pour ses bienfaits pour la peau. Elle y en a quand même pas mal. On lui reconnait des effets nourrissant et hydratant. Riche en acides gras, elle est idéale pour les peaux asséchées, dévitalisées. Elle participe à l’amélioration du film hydrolipidique en absorbant et retenant l’eau plus facilement. Avec elle, la peau retrouve sa souplesse. En d’autres termes, bye-bye les peaux tiraillées.

Il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est de déposer l’huile sur votre peau directement.

Comment réaliser un soin capillaire fait maison avec du bissap ?

Pour sublimer votre cheveux frisés, crépus, bouclés, ondulés ou lisses, vous pouvez l’utiliser de trois façons distinctes : 

  • en huile,
  • en poudre,
  • en pétales séchées.

On peut dire que vous avez le choix. Vous les trouverez sur les boutiques en ligne, dans les épiceries afro-caribéens ou asiatiques et magasins bio.

Allez, place aux différentes recettes de soins capillaires.

Une coloration

Le bissap fait office de teinture. Il donne la teinte violette et acajou à vos cheveux. Alors si vous avez envie d’une nouvelle tête, découvrez la recette :

1. Faites bouillir de l’eau.

2. Infuser 10 grammes d’althéa.

3. Enlever du feu lorsque l’eau devient rouge.

4. Verser l’infusion dans un récipient en bois et avec une cuillère de même matière incoporer du henné.

5. Ajouter de la gllycérine puis remuer l’ensemble.

6. Appliquez sur vos cheveux et laisser poser d’une durée de 4h environ.

7. Rincez et aites votre shampoing habituel.

À savoir que l’oléat retient les pigments et grâce à celui-ci, la couleur naturel de votre crinière est préservée.

Un soin avant shampoing

Si vous avez les cheveux secs, voici un soin à faire avant de les laver :

1. Afin d’obtenir une pâte homogène, écrasez quelques feuilles ou feurs d’hibiscus.

2. Versez petit à petit de l’eau pour ramollir le mélange.

3. Ensuite, étalez le masque sur votre tête et laissez agir pendant 30 minutes.

4. Rincez avec votre shampoing doux et nourissant.

Un masque

Le masque est un soin riche pour nourrir et réparer en profondeur les cheveux fragilisés et cassants. Celui-ci a pour but de les rendre fort et brillant. Si c’est votre cas, voici la recette du masque à l’hibiscus :

1. Versez 4 cuillères à soupe de pétales séchées dans de l’eau.

2. Faites infuser.

3. Broyez les fleurs au mixeur en rajoutant 1 à 2 cuillères à soupe de beurre de karité, 3 bouchons d’huile de ricin et de coco, un jaune d’oeuf et 2 cuillerées à soupe d’eau. La mixture doit être bien homogène.

4. Dispatchez la pâte des racines jusqu’aux pointes sur cheveux humides et démêlés en amont.

5. Massez votre cuir chevelu entre 2 à 5 minutes et laissez reposer au moins 30 minutes.

Spray coiffant

Les cheveux ont souvent soif. C’est pourquoi il est important de les hydrater autant de fois que nécessaire. Et pas besoin de passer de les passer sous le pommeau de douche pour ça. Voici le procédé à suivre pour réaliser un spray coiffant naturel :

1. Faites infuser des feuilles de bissap.

2. Par la suite, dans un bol versez l’infusion, le gel d’aloe vera, 4 cuillerées d’huile végétale et 2 cuillères d’huile essentielle.

3. Bien remuer.

4. À l’aide d’un entonnoir, versez dans un flacon 100 ou 125 millilitres.

5. Agitez énergiquement.

Une plante très appréciée en Asie

Saviez-vous que cette plante est en quelque sorte l’emblème Sud-coréen ? Elle représente la modestie, l’esprit volontaire des valeurs importantes dans la culture de la Corée du Sud. Dans d’autres communautés, les Polynésiennes se parent d’une élégante couronne de fleurs d’hibiscus. Ou s’en servent pour faire des soins capillaires.

sources :

https://www.santemagazine.fr/traitement/medicaments/hypertension-insuffisance-cardiaque-a-quoi-servent-les-medicaments-diuretiques-443768

https://www.mawena.com/blog/zoom-sur-lhibiscus-bienfaits-et-proprietes-pour-la-peau/?cookie_consent=1

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-483-althea-hibiscus-syriacus-fleur-eternite.html

https://kinkycrepus.com/bissap/

Voilà, j’ai envie de vous dire vive la fleur de bissap, d’althéa, d’hibiscus ou la rose de Chine, peu importe. L’important, c’est qu’elle n’est pas juste une « plante verte ».

J’espère que cet article vous a plu et que cette huile bio vous sera bénéfique.

À la prochaine !! 🙂

LLDP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s